Allez au contenu, Allez à la navigation



Mutation des virus et gestion des pandémies - l'exemples du virus A (H1N1)

 

2. Les commandes de tests

Lorsque la souche d'un virus est identifiée, des laboratoires peuvent élaborer un test qui permet de savoir si un individu a été infecté par le virus concerné.

En France, un rôle majeur revient à l'Institut Pasteur qui a élaboré un test permettant de définir l'exposition à la grippe A(H1N1).

D'autres tests sont également disponibles sur le marché, mais leur qualité est fort variable. Promettant des résultats en un temps très court, ils sont évidemment beaucoup moins fiables, et il est difficile de définir dans quelle mesure ils sont surs.

Les tests sérieux ne sont généralement pas effectués en grande quantité, car la capacité des laboratoires hospitaliers à les analyser est limitée. C'est ainsi que le 7 octobre, le professeur Bricaire estimait qu'à Paris cette capacité ne dépassait pas le traitement d'une quinzaine de tests par jour tant à La Salpétrière, qu'à Bichat, ou à Bégin.

Les laboratoires d'analyse privés ne sont pas généralement équipés à cette fin.

Le nombre de tests à commander est d'autant plus limité que le temps nécessaire pour obtenir des résultats est généralement de l'ordre de 12 heures (Or le Tamiflu n'est efficace que pendant 48 heures après le début de l'infection). Les virologues déclarent par ailleurs que lorsque la pandémie se développe, il n'y a plus vraiment besoin de les utiliser.

Les tests de l'Institut Pasteur vont donc être réservés aux personnes présentant des cas graves.

3. Les commandes de médicaments antiviraux

Il existe peu de médicaments antiviraux efficaces contre la grippe pandémique, une fois qu'elle est déclarée. Le Relenza, produit par GSK, est d'utilisation difficile. Le Tamiflu, produit par Roche, est en fait le seul adapté.

Ces médicaments présentent les caractéristiques suivantes :

Le Relenza, qui contient la molécule du zanamivir est un antiviral inhibiteur de la neuraminidase.

Produit par le laboratoire GSK-GlaxoSmithKline, il est utilisé en inhalation pour traiter la grippe. Il inhibe en effet la multiplication du virus de la grippe au niveau des voies respiratoires.

Le Tamiflu, qui a la même fonction, est composé d'oseltamivir, et est un antiviral inhibiteur sélectif de la neuraminidase. Il peut être administré à l'enfant de plus d'un an. Les Etats-Unis ont utilisé une loi permettant les procédures d'urgence pour l'autoriser en dessous de un an sans recourir à tous les essais habituellement obligatoires.

Le Tamiflu est généralement produit à partir de la badiane étoilée, produit cultivé principalement en Chine.

L'EPRUS a constitué un stock de 33 millions de doses de Tamiflu, stock supérieur à la prévision maximale du nombre de malades (20 millions estimés lors de la constitution du stock).