Allez au contenu, Allez à la navigation



Services à la personne : bilan et prospective

30 juin 2010 : Services à la personne : bilan et prospective ( rapport d'information )
6. Mesure des effets induits sur la croissance

Les effets induits de ce scénario sur la croissance comprennent:

o La hausse probable du taux d'épargne de précaution, du fait du resserrement des critères d'éligibilité et/ou de la diminution relative du montant pris en charge par les dispositifs publics ;

o Une baisse relative de l'emploi et des revenus, par rapport au scénario 2, induisant des dépenses de consommation inférieures à celles du scénario précédent et un effet multiplicateur sur le PIB plus faible que dans le scénario 2 ;

o Une moindre hausse des recettes fiscales, liées à la génération de revenus complémentaires et à la baisse du chômage.

Sur la base d'un multiplicateur de dépense de 1.7, la part des dépenses à charge des pouvoirs publics dans le PIB diminuerait sensiblement pour atteindre 1,5% en 2020, un niveau inférieur de 0,6 points à celui de 2008.