Allez au contenu, Allez à la navigation



Services à la personne : bilan et prospective

30 juin 2010 : Services à la personne : bilan et prospective ( rapport d'information )
5. Résultat avant prise en compte des effets induits :

Ce scénario conduit à une baisse du poids des aides dans le PIB de 0,6 points entre 2010 et 2020 (la part des aides passe de 2,1% du PIB en 2008 à 1,5% en 2020).

Cela correspond à une diminution de 13% en termes réels du coût total pour les pouvoirs publics.

Le poids des aides dans le PIB diminuera toutefois moins lorsque les effets induits seront pris en compte, du fait de l'augmentation probable de l'épargne de précaution, et de la baisse des emplois de services par rapport au scénario « démographique ».

Scénario 3 : Contribution des différentes catégories de bénéficiaires à la croissance totale des subventions entre 2010 et 2020

Source : BIPE

Le graphe qui précède présente la contribution des différentes catégories de bénéficiaires à la croissance totale de la dépense publique entre 2010 et 2020. Il montre une contribution négative à la croissance globale des aides des publics dépendants et des services aux familles, mais une évolution toujours positive des dépenses liées aux personnes handicapées et aux jeunes en milieu scolaire.

Comme indiqué sur le tableau qui suit, ce scénario se traduit aussi par une modification sensible de la structure des aides. Ainsi, la part du crédit d'impôt diminue sensiblement tandis que la part des dépenses liées aux jeunes et aux seniors augmente.

Structure des aides par catégorie de bénéficiaire, en %

 

2008

Projection 2020

Scénario central

Projection 2020 Scénario à taux de recours supérieur

Projection 2020

Scénario désengagement de l'Etat

Enfants en bas âge

21.4%

21.6%

18.7%

23.0%

Jeunes dans le système éducatif

10.8%

12.2%

10.6%

13.3%

Autres aides aux familles

9.4%

10.0%

21.2%

4.9%

Total des aides aux familles

41.6%

43.7%

50.5%

41.2%

Aides aux handicapés

13.1%

13.8%

14.2%

16.1%

Aides aux séniors

45.3%

42.5%

35.4%

42.7%

Total

100,0%

100,0%

100,0%

100,0%

Source : BIPE

Structure des aides selon le type de dispositif, en %

 

2008

Projection 2020

Scénario central

Projection 2020 Scénario à taux de recours supérieur

Projection 2020

Scénario désengagement de l'Etat

Dispositifs individuels

49.8%

50.8%

60.1%

44.5%

Dispositifs collectifs

50.2%

49.2%

39.9%

55.5%

Total

100,0%

100,0%

100,0%

100,0%

Source : BIPE

En parallèle, le glissement vers des dispositifs individualisés se traduit par une baisse relative du poids des aides à la petite enfance et à la dépendance.

Structure des aides par catégorie de financeur, en %

 

2008

Projection 2020

Scénario central

Projection 2020 Scénario à taux de recours supérieur

Projection 2020

Scénario désengagement de l'Etat

Total crédit d'impôt

8.1%

8.4%

7.9%

4.1%

Total SAP

5.0%

4.9%

16.0%

4.2%

Total APA, PCH et PAJE, crèches etc.

51.5%

50.8%

46.6%

52.3%

Total éducation

11.4%

12.9%

11.2%

14.1%

Total santé

24.0%

23.0%

18.3%

25.4%

Total

100,0%

100,0%

100,0%

100,0%

Source : BIPE

A l'horizon 2030, le montant des aides atteindrait 36,7 Mrd € (hors valorisation des dispositifs et aux prix de 2008) - soit une part du PIB de 1,5%.