Allez au contenu, Allez à la navigation



L'avenir des « années collège » dans les quartiers sensibles (Tome I : rapport)

10 mars 2011 : L'avenir des « années collège » dans les quartiers sensibles (Tome I : rapport) ( rapport d'information )

D. LES COLLÈGES DE L'ÉDUCATION NATIONALE ASSURENT GLOBALEMENT TRÈS BIEN LEUR MISSION, MAIS LES DISPOSITIFS NE SONT PAS A LA HAUTEUR DE L'ENJEU

1. Enseignants motivés, équipes soudées, encadrement en soutien

Les visites de terrain ont permis de rencontrer des équipes engagées, où jeunesse des enseignants rime avec engagement et volontarisme, loin des clichés qui voudraient l'associer à l'inexpérience. La difficulté réelle de maîtriser une classe crée souvent une solidarité, même si certains enseignants, notamment les remplaçants, sont fragilisés. Nous avons également rencontré des enseignants expérimentés, qui ont choisi de rester en ZEP longtemps car « il y a une fierté à réussir dans des conditions difficiles » (un enseignant à Marseille). Leur travail d'accompagnement des jeunes, leur investissement dans des projets concrets susceptibles de motiver les élèves, est très peu reconnu.

Equipe éducative du collège Déjeuner au restaurant d'application

Romain Rolland à Clichy-sous-Bois du lycée professionnel Lavoisier

Les enseignants, comme les autres éducateurs, sont souvent des référents pour les jeunes, vers lesquels ils se tourneront ultérieurement dans leur parcours. Cette fonction d'adulte référent, valorisée dans les dispositifs de réussite éducative, mérite d'être évaluée et reconnue.

« J'ai été frappé par l'aspect social de mon travail d'enseignant » (Marseille). « L'enseignant est au coeur d'un système » (Roubaix)

2. Les dispositifs ne sont pas à la hauteur de l'enjeu

Comme le montrent les données d'impact ci-dessous des politiques publiques engagées, le flux de jeunes collégiens des quartiers sensibles concernés par les dispositifs scolaires reste très faible et il ne permet pas d'infléchir sensiblement l'effet du stock d'anciens collégiens frappés par l'échec scolaire.

Effectifs collèges publics+privés, y compris DOM, y compris EREA18(*)

Niveau

Nombre d'élèves

791 000

770 000

772 000

756 000

Total

3 089 000

Total collèges publics

2 440 000

Zones urbaines sensibles

476 collèges publics

222 000 collégiens

Réseaux ambition réussite

254 collèges

115 000 collégiens

CLAIR

77 collèges en 2010 (et 28 lycées), extension prévue en 2011

Classes d'accueil (CLA) et classes d'accueil pour élèves non scolarisés avant (CLA-NSA)

16 350 élèves (2009-2010)

Accompagnement éducatif

809 098 collégiens du public (2009-2010) soit 33 % d'entre eux :


· élèves de 6ème : 42,8 % d'entre eux,


· élèves de 5ème : 35,7 %


· élèves de 4ème : 27,9 %


· élèves de 3ème : 27,3 %

Programme de réussite éducative

531 PRE

135 000 élèves dont 59 600 parcours individualisés (2009-2010)

Cordées de la réussite

254 cordées (2011)

Accès aux Classes préparatoires des grandes écoles

4 200 élèves (bénéficient d'une aide en CPGE pour favoriser leur succès)

Internats d'excellence

5 240 places

Objectif 20 000 places

Note : Les internats de réussite éducative devaient en principe être transformés en « internats d'excellence » avant le 1er janvier 2010

Écoles de la deuxième chance

25 écoles

7 800 jeunes

Objectif 12 000 jeunes

Établissement public d'insertion de la défense (EPIDe)

21 centres d'insertion

2 200 jeunes (2009)

Service civil volontaire

2007-2010 : 9 691 volontaires

Service civique (loi du 10 mars 2010)

Objectif 10 000 jeunes en 2010, 15 000 en 2011 et 75 000 en 2014

Établissements de réinsertion scolaire (ERS)

11 ERS (20 d'ici la fin de l'année scolaire 2010-2011)

15 à 30 élèves par ERS

150 places à la rentrée 2010-2011


* 18 Établissements régionaux d'enseignement adapté