Allez au contenu, Allez à la navigation

Le tourisme, un atout formidable pour la France

29 juin 2011 : Le tourisme, un atout formidable pour la France ( rapport d'information )

B. MAIS UN BUDGET GLOBAL QUI DEMEURE COMPARATIVEMENT MOINS ÉLEVÉ PAR RAPPORT À CEUX DES PRINCIPAUX CONCURRENTS

Selon les informations communiquées à vos rapporteurs par la DGCIS, il est très complexe de procéder à des comparaisons de moyens et de structures entre les différents « Offices nationaux de tourisme » ou

« Administrations nationales du Tourisme » (ONT et ANT), selon la nomenclature utilisée par l'OMT.

En effet, d'une part, dans certains pays, les organismes en question sont intégrés à l'administration du tourisme et ne disposent que de fonds publics, alors que dans d'autres pays, ils reposent sur un statut para-public ou privé et bénéficient, en complément des crédits alloués par l'Etat, de ressources partenariales émanant de structures publiques (régions, département ou équivalent) ou d'entreprises privées et de revenus de prestations ou d'activités commerciales.

En Espagne, Turespaña correspond au premier modèle. En revanche, la France, comme le Royaume-Uni et l'Italie ont adopté le second modèle qui permet d'associer les collectivités territoriales et le secteur privé aux activités de promotion touristique de ces pays. Toutefois, le budget de promotion de l'Espagne ne se limite pas à celui de Turespaña, car il existe plus de 250 accords de partenariats avec des organismes divers et par ailleurs, les

professionnels du tourisme participent financièrement à la promotion de leur secteur à travers une organisation autonome et influente, Exceltur.

D'autre part, le périmètre des activités dont ces organismes sont chargés est très variable selon les pays. Les uns sont exclusivement en charge de la promotion à l'étranger et pour certains également sur le marché domestique, alors que les autres ont des missions beaucoup plus larges concernant la réglementation des professions, l'amélioration de la qualité de l'offre touristique et la formation. C'est le cas notamment d'Atout France. Aussi, compte tenu du fait que chaque pays dispose, en matière d'organisation du secteur du tourisme, de fortes spécificités, toute comparaison, en termes de budget comme d'effectif doit être relativisée et analysée avec précaution.

Néanmoins, sous ces réserves, la comparaison avec les grands pays concurrents dans le tourisme montre que la France dispose de moyens bien inférieurs à Turespaña. Pourtant composée de provinces plus autonomes que nos régions françaises, l'Espagne fédère davantage ses crédits au bénéfice d'une stratégie commune. Le budget de promotion du tourisme de l'Andalousie (90 millions d'euros) est par exemple supérieur à celui de la France.

Comparaison des moyens financiers et humains des principales agences de développement touristique

2010

Budget

(en millions d'euros)

Effectif

(en nombre d'emplois)

Espagne

201

550

Etats-Unis

200

?

Royaume-Uni

79

250

France

77

422

Italie

?

220

Source : DGCIS