Allez au contenu, Allez à la navigation



L'innovation à l'épreuve des peurs et des risques

24 janvier 2012 : L'innovation à l'épreuve des peurs et des risques ( rapport de l'opecst )
2. Prospective : comment envisager le monde dans 30 ans ou 50 ans ?

Depuis les années 1970, les controverses et discussions publiques sur les questions technoscientifiques se sont considérablement développées. La sphère publique joue désormais un rôle important dans la légitimation des projets technoscientifiques.

a. Comment l'envisageait-on en 1970 ?

Ces évolutions politiques et sociales ont été rythmées par la publication de trois ouvrages marquants : La technique, ou l'enjeu du siècle de Jacques Ellul, au titre évocateur ; La prophétie antinucléaire d'Alain Touraine, dans les années soixante-dix, livre dans lequel l'auteur montre comment se cristallise, autour de la question nucléaire, la fabrique de la société ; La société du risque d'Ulrich Beck, en 1986.

Les questions technoscientifiques donnaient ainsi lieu à des batailles d'idées, portant sur la définition de ce qui fait enjeu dans les différents projets.

b. Comment les jeunes voient leur avenir ?

Les jeunes que nous avons pu rencontrer en circonscription étaient extrêmement sensibilisés à la question du réchauffement climatique, et aux nouvelles sources d'énergie.

En Lorraine et en Haute-Savoie, ils ont tous pu mener des projets sur ces thèmes, que ce soit en parlant directement des mécanismes ou des conséquences du réchauffement climatique, que de la nécessaire transition énergétique vers des énergies non carbonées.

Ainsi, les principales innovations à venir pour la quasi-totalité des jeunes interrogés auront lieu dans le domaine environnemental (énergies décarbonnées, voiture propre, ...).