Allez au contenu, Allez à la navigation

Les nouvelles technologies au service de la modernisation des territoires

19 avril 2017 : Les nouvelles technologies au service de la modernisation des territoires ( rapport d'information )

III. LA VILLE DU CHESNAY : UNE APPLICATION AU SERVICE DE L'OPTIMISATION DE LA CONSOMMATION D'ÉNERGIE DES BÂTIMENTS PUBLICS

A. LES OBJECTIFS

Dans un souci de promotion du développement durable et afin d'optimiser ses charges liées aux dépenses d'énergie, la ville du Chesnay a souhaité mesurer l'efficacité énergétique de ses bâtiments publics.

Toutefois, la principale difficulté pour les élus locaux était de comparer de façon pertinente la consommation des différents sites composant le patrimoine de la municipalité. En effet, afin de parvenir au meilleur diagnostic, chaque édifice public devait être géré individuellement en raison des différences dans les usages et les horaires de fonctionnement. Pour relever ce défi, les élus se sont donc tournés vers un dispositif numérique innovant de collecte et d'analyse des données de consommation énergétique, baptisé « Deepki ».

B. LES MOYENS

L'application « Deepki » a d'abord été déployée dans l'hôtel de ville, puis dans d'autres bâtiments publics. Cette démarche visait à exploiter les données de consommation énergétique existantes. Ces données ont ensuite été croisées avec des paramètres extérieurs, comme la météo, puis analysées pour identifier des sources potentielles d'économie d'énergie. Sur la base des données énergétiques récoltées, une classification des bâtiments publics a pu être proposée, en tenant compte des spécificités de chacun.

L'étude comparative opérée par l'application a permis à la municipalité d'établir un plan d'actions « efficacité énergétique » : cinq bâtiments à rénover prioritairement et douze actions d'économies d'énergie concrètes à mettre en oeuvre ont ainsi été recensés.

C. LES RÉSULTATS

Selon les élus municipaux, l'expérience est d'ores et déjà concluante puisque l'application numérique, déployée depuis 2016 pour exploiter de façon exhaustive les données statistiques, est devenue en quelques semaines un outil précieux pour rationaliser la consommation d'énergie18(*) des bâtiments publics du Chesnay. Les élus locaux se félicitent surtout de pouvoir mettre en place des actions concrètes grâce à l'exploitation de données existantes.

Il est ressorti des analyses énergétiques effectuées que les bâtiments culturels de la ville disposaient de vrais leviers de rationalisation. En témoigne le cas de la bibliothèque municipale, dont les consommations énergétiques ont révélé qu'elles étaient aussi élevées lors des périodes de fermeture (soir et dimanche) que durant les créneaux d'accueil du public. En l'espèce, l'évaluation a permis à la municipalité de réduire sa facture énergétique de chauffage de 30 000 euros par an. Depuis l'installation de ce dispositif dans l'école primaire élémentaire, la collectivité a également identifié un gain potentiel d'économie de 10 000 euros par an.

Pour approfondir : http://www.datanergy.fr/2016/06/29/ville-chesnay-concoit-plan-defficacite-energetique-service-de-budget/


* 18 En moyenne de l'ordre de 10 % en quelques semaines, pour un coût inférieur à 2 % de la facture énergétique.