Allez au contenu, Allez à la navigation

Les nouvelles technologies au service de la modernisation des territoires

19 avril 2017 : Les nouvelles technologies au service de la modernisation des territoires ( rapport d'information )

B. LES MOYENS

Au cours du second semestre 201572(*), le groupement de gendarmerie du Nord s'est vu doté de 1 000 équipements NEOGEND, correspondant à 850 smartphones et 150 tablettes, attribués individuellement à chaque officier et sous-officier. Cette technologie numérique s'appuie sur un système d'exploitation Androïd sécurisé, baptisé « secdroïd » et développé par l'Agence nationale de sécurité des systèmes d'information (ANSSI).

L'intégration des équipements est totalement maîtrisée par le Service des technologies et des systèmes d'information de la sécurité intérieure (ST(SI)²), afin de répondre aux standards attendus de sécurité. L'expérimentation dans le département du Nord a été partiellement financée sur le budget de la Direction générale de la gendarmerie nationale (DGGN) et sur le concours de fonds européens (Fonds pour la sécurité intérieure).

NEOGEND propose des applications développées principalement par le ST(SI)². Concrètement, les gendarmes du Nord peuvent interroger des fichiers centraux (personnes recherchées, permis de conduire, véhicules volés, système d'immatriculation des véhicules, fichier Schengen, etc.) grâce à un lecteur optique de bande MRZ73(*) , limitant ainsi les saisies manuelles. Une application « procès-verbal électronique », développée par l'Agence nationale de traitement automatisé des infractions (ANTAI), permet également aux gendarmes d'enregistrer les contraventions, qui sont ensuite automatiquement adressées par courrier à la personne visée. Une application « tranquillité vacances » a également été développée pour surveiller les résidences enregistrées qui nécessitent une ronde de contrôle de la brigade de gendarmerie. Par ailleurs, la fonction appareil photo et les fonctionnalités de courrier électronique et de consultation Internet permettent d'échanger rapidement sur une situation opérationnelle avec l'état-major départemental de la gendarmerie. Enfin, un espace de stockage privé (« Cloud privé ») est mis à disposition pour retrouver des documents saisis sur le terrain, ces documents étant partageables avec d'autres militaires.

C. LES RÉSULTATS

Le projet NEOGEND, dans le département du Nord, fait état d'un premier bilan positif, et le dispositif est désormais quotidiennement utilisé par les gendarmes. L'accueil des utilisateurs qui ont pu bénéficier d'une séance de formation individualisée74(*) lors de la remise de l'équipement, est également favorable. Sa facilité d'utilisation a en effet permis de doubler le nombre d'interrogations des fichiers centraux, renforçant l'action de contrôle de la gendarmerie.

Suite à ce succès, la généralisation de NEOGEND à titre individuel pour les gendarmes d'unités opérationnelles (50 000 à 60 000 équipements) se poursuit en 2017. En parallèle, des travaux ont été engagés pour enrichir les applications disponibles. Ainsi, une application a été développée en partenariat avec la SNCF pour permettre aux gendarmes d'intervenir en sécurité aux abords des infrastructures ferroviaires.

Ces équipements mobiles présentent un réel intérêt pour les forces de l'ordre sur le terrain. Les collectivités territoriales peuvent donc envisager d'adapter cet outil pour leurs forces de sécurité locales (police municipale, gendarmerie départementale, gendarmerie mobile, gendarmerie maritime) ou pour de multiples métiers en lien avec la sécurité (soutien, logistique, équipes de spéléologues, etc.).

Pour approfondir : http://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/NeOGEND-le-nouvel-outil-3.0-des-gendarmes


* 72 Dès 2014, le projet avait mobilisé les gendarmes à travers des groupes d'utilisateurs sur le terrain qui ont pu préciser leur besoins opérationnels et échanger sur une plateforme électronique dédiée du Secrétariat général à la modernisation de l'action publique (SGMAP). Un référent par brigade a également été désigné début 2015 pour échanger avec l'équipe du projet national.

* 73 Bande de lecture permettant d'accéder très rapidement à un ensemble d'informations sur le propriétaire d'une pièce d'identité (individus recherchés, véhicules détenus, etc.).

* 74 Séance de 2 heures durant laquelle ont été réalisés les paramétrages individuels et une présentation des applications disponibles. Chaque utilisateur a été équipé d'un NEOGEND sur mesure et prêt à l'emploi.