Allez au contenu, Allez à la navigation



 


Retour Sommaire Suite

B. LES RÉACTIONS À LA SYNTHÈSE DES MESSAGES ET LES REMARQUES GÉNÉRALES SUR LES TRAVAUX DE LA MISSION D'INFORMATION

- on rappelle que les diplômés d'IUT ont la possibilité d'intégrer l'université mais que ceux-ci sont souvent tenus responsables par les universitaires des taux élevés d'échec en fac : les équivalences accordées aux étudiants titulaires d'un DUT le sont avec parcimonie, notamment dans les formations tertiaires, à l'exception de la filière des IUP ;

- certains proposent de transformer les heures complémentaires en postes, au bénéfice des jeunes chercheurs, s'interrogent sur le bien-fondé et la nécessité de ces heures complémentaires et préconisent des mesures radicales pour sanctionner l'absentéisme de certains enseignants qui oublient les exigences de leur fonction ;

- on signale que les enseignants ont la possibilité de valoriser leurs " tâches administratives " ;

- d'autres considèrent que la modulation des bourses en fonction des résultats universitaires serait de nature à renforcer la motivation des étudiants de premier cycle ;

- certains s'interrogent sur le sort des étudiants qui seraient écartés de l'université du fait d'un système d'orientation trop " radical " ;

- on souligne l'intérêt d'un cursus " décalé ", d'une amélioration de l'enseignement de l'anglais et de l'apprentissage de la " mobilité géographique et professionnelle " par les étudiants ;

- d'autres suggèrent de poursuivre cette consultation sur les problèmes du premier cycle, qui permet d'interroger les étudiants non syndiqués et de l'élargir aux problèmes des deuxièmes cycles et de la maîtrise qui offrent peu de débouchés sur le marché de l'emploi.

Retour Sommaire Suite