Allez au contenu, Allez à la navigation

20 mai 1998 : Transgéniques : pour des choix responsables ( rapport d'information )

 

Retour Sommaire Suite
b) L'amélioration des conditions d'élevage

Les biotechnologies végétales et animales pourraient améliorer les conditions d'élevage des animaux de plusieurs manières28(*).

L'amélioration de la santé animale

La lutte contre les maladies animales est un problème capital de l'élevage. Il est théoriquement possible d'accroître son efficacité grâce aux OGM par la mise au point soit d'anticorps, soit de vaccins dits "recombinants ", directement produits par des aliments composant la nourriture du bétail, aliments modifiés génétiquement. Est également envisageable la modification transgénique des lignées animales, pour accroître leur résistance aux agressions.

Une meilleure nutrition animale

L'amélioration par génie génétique des qualités nutritionnelles des aliments destinés à l'élevage est une piste intéressante. En effet, les rations des animaux d'élevage sont complétées en éléments nutritifs : méthionine, lysine, thréonine et tryptophane, notamment, acides aminés qui ne sont présents qu'en trop petite quantité chez les plantes. L'augmentation par génie génétique de la teneur en ces acides aminés, ou encore en certaines huiles, des aliments du bétail peut s'avérer très intéressante sur le plan nutritionnel. En outre, la digestibilité des aliments peut être améliorée par transgénèse végétale, si l'accumulation dans les plantes de certaines enzymes (notamment la phytase) est favorisée.

Retour Sommaire Suite