Allez au contenu, Allez à la navigation

BENARD Léonus

Ancien sénateur de La Réunion

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 19 août 1928
  • Réélu le 14 janvier 1930
  • Réélu le 10 janvier 1939
  • Fin de mandat le 21 octobre 1945

Extraits de la table nominative :

1928 , 1929 , 1930 , 1931 , 1932 , 1933 , 1934 , 1935 , 1936 , 1937 , 1938 , 1939 , 1940

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)
1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1889-1940

BENARD (LÉONUS), né le 10 janvier 1882 à Saint-Louis (Réunion), mort le 23 janvier 1952 à Paris.

Sénateur de la Réunion de 1928 à 1945.

Issu d'une famille réunionnaise venue s'établir dans l'île peu de temps après sa découverte, Léonus Benard, grand propriétaire foncier de la colonie, était un homme d'initiative et d'action.

Après de solides études secondaires au Lycée Leconte de Lisle, il se voua à sa profession d'agriculteur par tradition familiale. Mais il ne tarda pas à être attiré par l'industrie de transformation de la canne à sucre, et il fonda-, le 18 juin 1910 la société civile de Pierrefonds qui eut pour tâche la remise sous culture du Domaine de Pierrefonds et la restauration de la sucrerie- distillerie qui ne fonctionnait plus depuis plusieurs années.

Le succès remporté par cette entreprise le poussa à acquérir le 1er janvier 1923 le domaine et la sucrerie du Gol, ce qui ramena dans l'économie réunionnaise des biens qui avaient été acquis par une société de l'île Maurice.

La part importante, qu'il prit quelques années plus tard dans la Société des Casernes lui permit de contrôler les trois sucreries de la région et de faire passer la production de sucre dans les moindres délais, de 12.000 à 52.000 tonnes.

Il développa la pratique du colonat partiaire dans ses diverses propriétés, favorisant ainsi l'accession à la petite propriété rurale et l'accroissement de la population agricole.

Réformé en 1914 et ne pouvant servir aux armées, il encouragea toutes les oeuvres ayant pour but de venir en aide aux soldats et à leurs familles.

Elu Conseiller municipal de Saint-Louis en 1919, réélu en 1923, il en devint maire en 1924 pour le rester jusqu'en 1930. Il contribua à ce titre au développement et à la prospérité de sa ville.

Il accéda au Conseil général le 31 décembre 1919, fut réélu les 27 septembre 1925, 18 octobre 1931 et 10 octobre 1937 et le présida de 1929 à 1931. C'est sur ses instances que cette Assemblée adopta le principe de l'impôt sur le revenu et décida la construction de la route de Cilaos.

Il fut élu au Sénat à l'élection partielle du 19 août 1928, en remplacement de M. Auber décédé. Il devait être réélu le 27 octobre 1929 (renouvellement du 14 janvier 1930) et le 23 octobre 1938 (renouvellement -du 10 janvier 1939). Inscrit au groupe de la gauche démocratique, il appartint aux Commissions des colonies et des protectorats dont il devint secrétaire, de la Marine et des Douanes.

Il se fit entendre à quelques reprises sur les sujets qui lui tenaient à coeur, notamment sur : le crédit colonial (1931), la fixation du prix de la canne à sucre (1935).

Mais il fut particulièrement actif au sein des Commissions des colonies et des protectorats et des douanes, déposant en son nom de nombreux rapports sur le régime douanier des Antilles et des établissements français de l'Océanie.

Il ne prit pas part au vote de la loi constitutionnelle, le 10 juillet 1940, à Vichy.

Il se désintéressa de la politique après la libération. S'étant fixé à Paris, il y mourut le 23 janvier 1952.

Il était père de sept enfants.

La Croix d'officier de la Légion d'Honneur et celle d'officier du Mérite agricole lui avaient été attribuées en récompense de ses services.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

1940-1958

BENARD (Léonus)

Né le 10 janvier 1882 à Saint-Louis (Réunion)

Décédé le 23 janvier 1952 à Paris

Sénateur de la Réunion de 1928 à 1945

(voir première partie de la biographie dans le dictionnaire des parlementaires français 1889-1940, tome II, p. 528 et 529)

Léonus Benard ne participe pas au vote du 10 juillet 1940.

Retiré de la vie politique, il meurt à Paris en 1952.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Léonus BENARD, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 10 janvier 1882
Décédé le 23 janvier 1952
Profession
Industriel
Département
La Réunion
  • Mis à jour le 26 octobre 2014