Allez au contenu, Allez à la navigation

PENANCIER Eugène

Ancien sénateur de la Seine-et-Marne

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 11 janvier 1920
  • Réélu le 9 janvier 1927
  • Fin de mandat le 13 janvier 1936 ( Non réélu )

Extraits de la table nominative :

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)
1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1889-1940

PENANCIER (EUGÈNE), né le 4 février 1873 à Bray-sur-Marne (Seine-et-Marne).

Sénateur de Seine-et-Marne de 1920 à 1935.

Ministre de la Justice du 31 janvier au 24 octobre 1933 et du 30 janvier au 7 février 1934.

Avocat, puis magistrat, Eugène Penancier mène aussi brillamment sa carrière judiciaire que sa carrière politique : il devient conseiller à la Cour des comptes en même temps que la confiance de ses concitoyens le porte à la mairie de sa ville, puis au Conseil général.

En 1920, les électeurs sénatoriaux de Seine-et-Marne l'envoient siéger au Luxembourg, où il s'inscrit à la gauche démocratique. Après une première période très active au cours de laquelle il s'intéresse à toutes sortes - de questions : fiscalité, budget, règlement, loyers, droit civil, il s'oriente vers les affaires militaires (intervention sur le recrutement de l'armée en 1923). En 1926 il intervient à plusieurs reprises dans la discussion du code de justice militaire. Réélu en 1927, il rapporte brillamment en juin et juillet de cette année le difficile projet de loi sur les assurances sociales, devenant au début de 1928 le président de l'importante commission de législation. A ce titre, il s'intéresse à la réforme judiciaire et à la propriété commerciale. Edouard Daladier en fait son garde des Sceaux tant dans son 1er cabinet janvier-octobre 1933) que dans le 2e (février 1934). Pendant son premier .passage place Vendôme, ses interventions devant la Chambre portent sur les baux commerciaux, les baux à ferme et les questions de loyer et, bien entendu, son budget. Son passage dans le 2e cabinet Daladier n'est marqué que par sa présence au Sénat pendant tout l'après-midi du 6 février 1934 où eurent lieu les événements que l'on sait. Penancier semble avoir pris un rôle assez effacé pendant toute cette période particulièrement trouble, et au milieu de l'agitation provoquée par l'affaire Stavisky et les débuts du mouvement Croix-de-Fer.

Après la démission du 2e cabinet Daladier, il n'eut plus au Sénat qu'une activité modeste. Candidat au renouvellement du 20 octobre 1935, il n'obtint que 286 voix sur 995 votants, ce qui mit fin à sa carrière politique.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

1940-1958

PENANCIER (Eugène)

Né le 4 février 1873 à Bray-sur-Marne (Seine-et-Marne)

Décédé le 4 juillet 1955 à Paris (Seine)

Sénateur de Seine-et-Marne de 1920 à 1935

Ministre de la Justice du 31 janvier au 24 octobre 1933 et du 30 janvier au 7 février 1934

(Voir première partie de la biographie dans le dictionnaire des parlementaires 1889-1940, tome VII, p. 2638)

Retiré de la vie politique, Eugène Penancier meurt le 4 juillet 1955 à Paris à l'âge de 82 ans.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Eugène PENANCIER, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 4 février 1873
Décédé le 4 juillet 1955
Profession
Magistrat
Département
Seine-et-Marne
  • Mis à jour le 20 novembre 2014