Vous êtes ici : Travaux parlementaires > Rapports > Rapports législatifs


Retour Sommaire Suite

CHAPITRE IER -

PANORAMA DE L'ACTIVITÉ TOURISTIQUE

I. LE MAINTIEN DES PERFORMANCES DE LA « DESTINATION FRANCE »

A. LA PROGRESSION « EXCEPTIONNELLE » DES DÉPLACEMENTS TOURISTIQUES INTERNATIONAUX

La progression du tourisme mondial en 2000 peut être qualifiée d'exceptionnelle, selon l'Organisation mondiale du tourisme qui l'évalue à 7,3 %, après une hausse de 4,10 % en 1999. Ceci résulte principalement de la forte croissance mondiale et des nombreuses manifestations liées au millésime particulier.

On estime à 697,6 millions le nombre de voyages effectués en 2000 pour un volume de recettes estimé à 477,3 milliards de dollars en augmentation de 4,9 %.

Pour le début de l'année 2001, on note un certain ralentissement, largement imputable aux fluctuations de l'économie américaine, et l'Organisation mondiale du tourisme prévoit une croissance en volume du tourisme mondial de 4,1 % en 2001. Au-delà de ces prévisions, il est encore difficile de mesurer l'impact, en matière touristique, des attentats du 11 septembre 2001, mais il sera loin d'être négligeable.

A plus long terme, -et sans tenir compte des événements récents- les projections de l'Organisation mondiale du tourisme traduisent trois grands mouvements :

- une croissance globale rapide du tourisme mondial, de l'ordre de 4,1 % par an ;

- l'émergence de régions encore peu visitées, telles que le Moyen Orient, l'Asie, le Pacifique et l'Afrique ;

- l'augmentation relative de la part des voyages lointains, qui devrait ainsi passer de 17,9 % en 1995 à 24,2 % en 2020.

B. LA FRANCE MAINTIENT SA POSITION DE LEADER EN MATIÈRE TOURISTIQUE

 Avec 75,6 millions d'arrivées touristiques en 2000, la France maintient largement sa position de première destination touristique internationale et représente, comme l'an dernier, 10,8 % du marché mondial et 18,6 % du marché européen. Elle reste ainsi largement en tête, en termes de visiteurs, devant les Etats-Unis (50,9 millions d'arrivées), l'Espagne (48,2 millions d'arrivées) ou encore l'Italie (41,2 millions d'arrivées).

Mais, contrairement à 1999, où la progression de la clientèle étrangère en France (+ 4,3 %) avait été plus forte que celle du tourisme mondial (+ 4,1 %) et du tourisme européen (+ 2,3 %), les évolutions constatées en 2000 sont inverses :

- tourisme étranger en France : + 3,5 % ;

- tourisme étranger en Europe : + 5,9 % ;

- tourisme étranger dans le monde : + 7,3 %.

ÉVOLUTION DU TOURISME INTERNATIONAL EN 2000

milliers d'arrivées

2000

2000/1999

Part dans le monde

Part en Europe

FRANCE

75.500

+ 3,5 %

10,8 %

18,6 %

ESPAGNE

48.201

+ 3,0 %

6,9 %

12,0 %

ITALIE

41.182

+ 12,8 %

5,9 %

10,2 %

TOTAL EUROPE

402.650

+ 5,9 %

57,7 %

100 %

ETATS-UNIS

50.891

+ 4,9 %

7,3 %

 

TOTAL MONDE

697.600

+ 7,3 %

100 %

 

Source : OMT

 En ce qui concerne les recettes tirées du tourisme, la France pour la cinquième année consécutive se classe en troisième position, après les Etats-Unis et l'Espagne. C'est dans ce dernier pays que la part des recettes touristiques dans le produit intérieur brut reste la plus élevée (4,1 %), devant la France et l'Italie.

RECETTES DU TOURISME PAR PAYS EN 2000

(milliards de dollars)

Pays

Recettes du tourisme international

PIB 2000

% recettes/PIB

Etats-Unis

85,2

9.926,6

0,9

Espagne

31,0

762,9

4,1

France

29,9

1.403,3

2,1

Italie

27,4

1.413,6

1,9

Royaume-Uni

19,5

1.430,5

1,4

Source : OMT, OCDE

 Enfin, d'après les statistiques élaborées par la Banque de France, le solde excédentaire du poste « voyages » de la balance des paiements  a atteint 15,2 milliards d'euros (99,5 milliards de francs) en 2000. Il est en progression de 13,3 % par rapport à 1999.

Les recettes se sont élevées sur l'ensemble de l'année 2000 à 32,8 milliards d'euros (215,5 milliards de francs) contre 30 milliards d'euros (196,6 milliards de francs) en 1999, soit une progression de 9,6 %.

De leur côté, les dépenses sont estimées à environ 17,7 milliards d'euros (116,0 milliards de francs), en progression de 6,6 % par rapport à 1999.

Retour Sommaire Suite


Haut de page
Actualités | Travaux Parlementaires | Vos Sénateurs | Europe et International | Connaître le Sénat | Recherche
Liste de diffusion | RSS | Contacts | Recrutement | Plan | Librairie | FAQ | Mentions légales | Accessibilité | Liens | Ameli