Allez au contenu, Allez à la navigation



 

B. BILAN DU TRANSPORT FLUVIAL EN 2002

L'année 2002 est marquée par la reprise du transport fluvial de marchandises, qui s'établit à 56,8 millions de tonnes (contre 56,2 en 2001) et à 6,9 milliards de tonnes-kilomètres (contre 6,7 en 2001).

Cette croissance est principalement liée à la hausse du transport de combustibles, le charbon enregistrant une croissance de 22,4 % en tonnes et de 43,1 % en tonnes-kilomètres.

Le secteur des produits finis ou semi-finis, tels que les conteneurs, colis lourds et véhicules, connaît également une progression importante (+4,7 % en tonnes-kilomètres et +2,5 % en tonnes).

Le transport des matériaux de construction augmente aussi en 2002 (+4,7 % en tonnes-kilomètres et +2,5 % en tonnes).

En revanche, la filière de la métallurgie subit une baisse importante, en raison de la chute de la production d'acier. Cette baisse représente une réduction de 12,3 % en tonnes-kilomètres (-11,2 % en tonnes) pour les minerais et les déchets, et 7,1 % en tonnes-kilomètres (-12,4 % en tonnes) pour les produits métallurgiques.

Il en est de même pour le secteur des engrais (-8,3 % en tonnes-kilomètres), des produits agricoles (-4,2 % en tonnes-kilomètres) et des denrées alimentaires (-2,3 en tonnes-kilomètres). Cette évolution s'explique par la diminution de la collecte et des exportations au premier semestre de l'année 2002. En revanche, la bonne récolte de l'année 2002 a généré un regain d'activité dans cette branche au dernier trimestre 2002.

Le volume des produits pétroliers transportés a également diminué (-4,7 % en tonnes), en liaison avec la réduction de la consommation nationale.

Quant au transport des produits chimiques, il est resté stable en 2002.

EVOLUTION DU TRAFIC FLUVIAL EN 2002 :
COMPARAISON DES TRAFICS CUMULÉS
EN 2001 ET EN 2002

 

 

 

Tonnes (millions)

Tonnes-lilomètres (milliards)

Chapitres N.S.T de marchandises

2001

2002

variation

2001

2002

variation

0- Produits agricoles

 

7,97

7,79

-2,3%

1,40

1,34

-4,2%

1- Denrées alimentaires, fourrages

2,57

2,52

-1,8%

0,38

0,37

-3,5%

2- Combustibles minéraux

 

4,68

5,72

+22,4%

0,49

0,70

+43,1%

3- Produits pétroliers

 

5,95

5,67

-4,7%

0,64

0,63

-2,0%

4- Minerais, déchets pour la métallurgie

3,11

2,76

-11,2%

0,24

0,21

-12,3%

5- Produits métallurgiques

 

2,38

2,08

-12,4%

0,37

0,34

-7,1%

6- Minéraux bruts, matériaux de construction

24,43

25,04

+2,5%

2,37

2,48

+4,7%

7- Engrais

 

 

0,91

0,89

-2,2%

0,15

0,14

-8,3%

8- Produits chimiques

 

2,22

2,22

-0,1%

0,39

0,39

-0,1%

9- Machines, véhicules, transactions

1,94

2,09

+7,5%

0,27

0,33

+19,7%

TOTAL

 

 

56,17

56,79

+1,1%

6,72

6,94

+3,3%

Source : ministère de l'équipement

Sur l'année 2002, ce sont les bassins du Rhône (+8,2 %) et de la Seine (+5,4 %) qui enregistrent une progression notable de leur trafic, alors que les flux constatés sur les bassins du Nord et du Rhin sont stables. Le transport sur le bassin de la Moselle connaît, quant à lui, une légère baisse (-2 %).

Selon les indications fournies à votre rapporteur pour avis, les résultats pour 2003 devraient être meilleurs qu'en 2002, dès lors que le trafic a enregistré une progression au premier semestre, alors qu'il était en baisse au premier semestre 2002.