Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2001 : Jeunesse et sports

 

D. LE FINANCEMENT DES MANIFESTATIONS SPORTIVES ET LES AIDES AUX SPORTIFS DE HAUT NIVEAU

1. Le financement des manifestations sportives

Le sport de haut niveau a bénéficié des soutiens nécessaires afin de participer aux Jeux olympiques de Sydney (40 millions de francs en 2000) et aux autres grandes manifestations. L'Etat s'est également fortement engagé dans le processus de candidature de Paris à l'organisation des jeux olympiques de 2008, avec le versement d'une subvention de 12,5 millions de francs au groupement d'intérêt public (GIP) " Paris Ile-de-France pour la candidature de Paris aux Jeux olympiques de 2008 ", et de 27,5 millions de francs en 2001. Le GIP dispose d'une équipe d'une trentaine de collaborateurs permanents (constitués à la fois de fonctionnaires détachés ou mis à disposition et d'agents de droit privé sous contrats) et recourt à la collaboration de multiples prestataires privés ou publics.

Il convient de souligner que Paris a passé avec succès le premier " test " de ce processus de sélection, et est désormais reconnue comme ville candidate. La Commission exécutive du Comité international olympique a en effet désigné 5 villes candidates. Outre Paris, il s'agit d'Istanbul, Osaka, Pékin et Toronto.

Désormais, le GIP " Paris 2008 " doit remettre le dossier de candidature définitif au Comité international olympique avant le 17 janvier 2001. La décision définitive de la ville hôte des Jeux olympiques en 2008 aura lieu à Moscou, le 16 juillet 2001.

Avant d'avoir été déclarée officiellement ville candidate, le GIP Paris 2008 n'était pas en mesure de mettre en oeuvre des opérations de communication d'ampleur, compte tenu de la réglementation très stricte imposée par le Comité international olympique. Désormais, de nombreuses actions de communication vont être mises en oeuvre au niveau national, afin de " porter les couleurs " de la candidature de Paris. La promotion internationale s'appuiera quant à elle sur le réseau diplomatique et sur la mobilisation des postes d'expansion économique.

Par ailleurs, le ministère aidera les organisateurs à prendre en charge des compétitions mondiales au cours des prochaines années (notamment championnat du monde de cyclisme en 2000, championnats du monde de hand-ball et d'escrime en 2001, championnats du monde d'athlétisme et journées olympiques de la jeunesse européenne en 2003...). Il soutiendra également les grandes manifestations telles que les jeux de la francophonie à Ottawa et Hull, et les jeux méditerranéens organisés à Tunis en 2001.