Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2001 : Défense: exposé d'ensemble et dépenses en capital

 

B. LA MOBILITÉ

L'hélicoptère TIGRE (programme en coopération avec l'Allemagne intégré dans l'OCCAR) est désormais au stade de l'industrialisation. L'accord bilatéral sur la production a été conclu le 20 mai 1998. Le contrat de série a été signé le 18 juin 1999. Il porte, pour la France, sur 80 appareils (70 appareils appui protection HAP et 10 appareils antichar HAC). Une commande globale de 12,7 milliards de francs a été passée en 199912(*). Au total, les commandes françaises porteront sur 115 hélicoptères en version appui protection (HAP) et 100 en version antichars (HAC). Les premières livraisons interviendront seulement en 2003 pour les HAP et 2011 pour les HAC.

Le coût total du programme est 46,3 milliards de francs. Le coût unitaire est de 120 millions de francs pour la version HAC et de 103 millions de francs pour la version HAP.

Le projet de budget 2001 prévoit d'engager 817 millions de francs de crédits de paiement sont prévus pour 2001 ce qui portera les crédits dégagés sur ce programme, à la fin de l'année 2000, à 9,6 milliards de francs.

L'hélicoptère de transport NH 90 doit équiper les forces françaises, allemandes, italiennes et néerlandaises. Il doit permettre soit le transport de 14 à 20 hommes ou d'un véhicule de combat léger soit, à partir d'une frégate, la lutte anti-sous-marine ou anti-navires.

Le coût du développement du programme devrait s'élever pour l'armée de terre à 3,13 milliards de francs et la part française de l'industrialisation à 1,5 milliard de francs. Le coût unitaire d'un appareil, en version transport, devrait être de 132 millions de francs.

Les hélicoptères NH 90 version terre ne seront pas disponibles avant 2011, ce qui pose à nouveau un réel problème compte tenu du vieillissement accéléré des PUMA, soumis à une utilisation plus intense que prévu. De fait, il est prévu un programme coûteux de remotorisation des PUMA (900 millions de francs pour 100 appareils). La première commande globale passée en juin 2000 ne concerne en effet que les appareils version marine.

C. LA PUISSANCE DE FEU

Le programme de missile antichar de troisième génération à moyenne portée (AC3G MP) a lui aussi été remis en cause par nos partenaires britannique et néerlandais.

Le système français d'armes antichar fait donc aujourd'hui l'objet d'une " réflexion de fond ", qui se traduit par un retard important de notre équipement, notamment par rapport au Royaume-Uni.

D. LA COMMUNICATION ET LE RENSEIGNEMENT

Là encore, les moyens mis en oeuvre par le budget 2001 ne sont pas à la hauteur des besoins constatés à l'occasion du kosovo.

Ainsi, alors que le programme Roland a été lancé en 1998, la commande des premiers matériels de série n'a toujours pas été passée, et le devis initial a entre temps quasiment doublé, pour atteindre près de 7 milliards de francs. Une première commande devrait enfin être passée en 2001, pour 25 postes de tir (pour un objectif final de 72 postes). Le projet de budget prévoit, à ce titre, l'inscription de 447 millions de francs en crédits de paiement et 373 millions de francs en autorisations de programme.

Les termes financiers et physiques des principaux programmes de l'armée de terre sont récapitulés dans les tableaux ci-après :

Crédits des principaux programmes

(Millions de francs)

 

L.F.I. 1998

L.F.I.. 1999

L.F.I. 2000

P.L.F. 2001

 

A.P.

C.P.

A.P.

C.P.

A.P.

C.P.

A.P.

C.P.

Char Leclerc ................................

2 046

2 203

2 335

2 231

3 308

2 064

3 442

2 370

Hélicoptère de combat Tigre ........

797

807

645

871

526

773

112

817

Hélicoptère de combat NH 90 (terre) ..........................................


233


326


474


347


125


161


36


321

Véhicule blindé de combat d'infanterie (VBCI) .....................


141


29


64


102


411


144


0


166

Missiles .......................................

866

787

608

994

3 084

814

472

1 355

· Sol-air moyenne portée (FSAF)

395

348

453

347

125

161

36

321

· Sol-air à très courte portée (SATCP) ................................


10,5


52


66


146


208


108


0


92

· Antichar AC3G-longue portée

1

132

0

140

115

96

0

39

· Antichar AC3G-moyenne portée

80

141

24

216

2 541

203

105

212

· Antichar courte portée ERYX ...

24

177

65

209

0

135

0

31

Etat de réalisation de la loi de programmation

 

Cible L.P.M.

Cible révisée

Livraisons cumulées réelles fin 1999

Commandes cumulées réelles fin 1999

Char Leclerc .........................

406

406

186

310

Hélicoptère de combat Tigre .

120

120

0

80

Hélicoptère de combat NH 90 (version terre) .......................


68


68


0


0

VBCI ....................................

600

600

0

0

Missions FSAF

       

· systèmes ...................

8

8

0

0

· missiles ....................

400

400

0

0

Système Roland .....................

72

72

0

8

 

1 500

1 500

0

0

Source : Rapport au parlement sur l'exécution de la loi de programmation militaire - Octobre 2000.

Objectifs d'évolution de l'équipement de l'armée de terre

Matériels

1996

2002
Loi de programmation

" Modèle d'armée " 2015
(planification)

Chars lourds .......................

927

420

dont 250 Leclerc

420

dont 205 Leclerc

Chars légers .......................

350

350

350

Véhicules tous terrains .......

800

VTT

500

VTT

500

VBCI

Véhicules de l'avant blindés

2 000

1 235

1 235

VAB rénovés

Canons ...............................

302

208

208

Lance-roquettes multiples ...

48

48

48

Hélicoptères .......................

340

168

(en ligne)

168

Missiles sol-air ...................

480

380

380

* 12. Pour l'honorer, l'armée de terre a dû mobiliser des crédits sur les lignes du char Leclerc, ainsi que certaines lignes de la délégation générale pour l'armement, de la marine et de l'armée de l'air.