Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2001 : Défense: exposé d'ensemble et dépenses en capital

 

III. LA PROGRESSION DES DÉPENSES DE FONCTIONNEMENT, AU DÉTRIMENT DES DÉPENSES D'EQUIPEMENT

Cette évolution générale recouvre en outre un important " effet de ciseaux " entre dépenses de fonctionnement et dépenses d'équipement.

Ainsi, en 1990, les dépenses de fonctionnement (hors pensions) s'établissent à 87 milliards de francs et les dépenses d'équipement à 102 milliards de francs.

En 2000, la situation est exactement inverse, avec 105 milliards de francs de dépenses de fonctionnement et 83 milliards de francs de dépenses d'équipement.

En réalité, la progression des dépenses de fonctionnement est uniquement liée à celle des rémunérations et charges sociales, qui passent de 61 à 84 milliards de francs, tandis que les autres dépenses de fonctionnement diminuent de 26 à 21 milliards de francs, au détriment essentiellement de l'entretien programmé du matériel (qui se réduit de 5,5 milliards de francs à 1,1 milliard de francs).Évolution des composantes du budget de la défense

(Millions de francs)

 

Rémunérations et charges sociales

Fonctionnement

Equipement

Entretien programmé du matériel

1990

61 533

25 810

102 100

5 475

1991

65 691

25 709

103 148

4 696

1992

66 458

25 877

102 934

4 614

1993

69 660

25 316

102 940

4 113

1994

71 965

26 947

94 916

4 068

1995

73 647

25 676

94 939

3 212

1996

74 785

25 866

88 948

3 212

1997

77 720

24 503

88 705

2 138

1998

80 471

23 250

81 003

1 807

1999

82 820

21 139

86 000

1 323

2000

84 049

20 942

82 953

1 109

Source : Annuaire statistique de la défense - juin 2000.

IV. L'ÉCART SE CREUSE ENTRE LA FRANCE ET LA GRANDE-BRETAGNE

La part du budget militaire dans le PIB national décroît, s'établissant désormais clairement en deçà du taux britannique. De fait, en 1999, la part des dépenses militaires dans le PIB s'établit à 2,19 % pour la France et à 2,47 % pour le Royaume-Uni et la part des seules dépenses d'équipement militaire respectivement à 0,64 % et 0,79 % en 2000.

Comparaison internationale

(En pourcentage du PIB, après recomposition en structure OTAN)

 

France

Allemagne

Grande-Bretagne

États-Unis

Années

Défense1

Equipe-ment militaire

Défense

Equipe-ment militaire

Défense

Equipe-ment militaire

Défense

Equipe-ment militaire

1996

2,33

0,79

1,28

0,26

2,83

0,87

3,52

1,02

1997

2,28

0,76

1,22

0,24

2,60

0,81

3,39

0,94

1998

2,12

0,64

1,20

0,27

2,56

0,83

3,17

0,87

1999

2,14

0,65

1,17

0,28

2,47

0,81

3,10

0,80

2000*

-

0,64

-

nd

-

0,79

-

0,73

* Estimations

1. Hors pensions.

Source : OTAN - Memorandum statistique de juin 1999 - retraitement Ministère de la Défense -