Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2001 : Défense: dépenses ordinaires

 

B. LA DISPARITION PROGRESSIVE DES APPELÉS

En 2001, les appelés poursuivent leur diminution rapide, avec près de 75 926 suppressions de postes au total sur 2000-2001, soit une accélération par rapport aux hypothèses de la loi de programmation.

De fait, en deux ans, on constate une forte progression des reports, des dispenses à caractère économique et social et du taux d'exemption.

Sans doute pour tenter d'enrayer partiellement cette évolution, le ministère de la Défense vient d'annoncer6(*) plusieurs mesures en faveur d'" une meilleure insertion des appelés sur le marché du travail " : mise en place d'un bilan de compétences, établissement d'un projet professionnel avec l'aide d'un tuteur et aide aux démarches de recherche d'un emploi pour tous les appelés n'ayant pas encore signé un contrat de travail permanent ; libération anticipée possible après huit mois de service pour tous ceux qui auront ainsi trouvé un emploi, revalorisation de l'allocation de fin de service pour ceux qui auront effectué la totalité de la durée légale7(*).

Répartition des appelés du service national

 

Réalisés

2000

 

Incorporés en 1996

Incorporés en 1997

Incorporés en 1998

Incorporés en 1999

Effectifs incorporés FIC 2000 (02, 04, 06)

Effectif théorique sous les drapeaux au 31.07.00

Total appelés ...........................

258 476

210 678

138 963

103 157

33 145

79 542

Total service militaire .............

207 074

163 842

115 376

76 648

24 998

54 442

Formes civiles :

           

· Coopération .......................

5 158

5 712

5 346

4 406

1 899

4 900

· Aide technique ...................

923

595

599

461

233

660

· Sécurité civile ....................

945

996

856

632

219

770

· Police nationale ..................

9 311

7 885

5 757

3 800

1 072

4 080

Protocoles ...............................

13 437

13 235

5 054

4 035

5 090

938

Objecteurs ...............................

9 998

5 847

5 666

4 643

4 200

1 830

Gendarmerie ............................

11 309

12 234

10 018

8 203

5 400

1 966

C. LE RECRUTEMENT INSUFFISANT DES MILITAIRES DU RANG

Le recrutement des militaires du rang, enjeu essentiel et principale difficulté des armées professionnalisées, appelle aujourd'hui certaines inquiétudes, plus ou moins clairement exprimées.

* 6. Examen du budget de la Défense à l'Assemblée Nationale - 2ème séance du 6 novembre 2000. J.O. Débats A.N. p. 8005.

* 7. 4 000 francs, versée dès la fin du dixième mois de service.