Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi relatif au règlement définitif du budget de 1999.

 

EXAMEN DES ARTICLES

ARTICLE PREMIER

rectification matérielle


Résultats généraux de l'exécution des lois de finances pour 1999

Commentaire : le présent article a pour objet d'arrêter les résultats définitifs de l'exécution des lois de finances pour 1999.

En deuxième lecture, l'Assemblée nationale a rectifié le tableau du présent article en liaison avec les rectifications matérielles proposées à l'article 8 du présent projet de loi.

Décision de la commission : votre commission vous propose d'adopter cet article sans modification.

ARTICLE 8

rectification matérielle

Résultats des budgets annexes

Commentaire : le présent article a pour objet d'arrêter les résultats des budgets annexes et d'autoriser des ajustements de crédits sur ces budgets.

En deuxième lecture l'Assemblée nationale a rectifié « une erreur matérielle dans le montant des recettes du budget de l'Aviation civile, ainsi que diverses erreurs matérielles dans l'état G ».

Décision de la commission : votre commission vous propose d'adopter cet article sans modification.

EXAMEN EN COMMISSION

Réunie le mercredi 20 juin 2001, sous la présidence de M. Alain Lambert, président, la commission a procédé à l'examen du rapport de M. Philippe Marini, rapporteur général, remplacé par M. Yann Gaillard, en vue de la deuxième lecture du projet de loi n° 366 (2000-2001), adopté avec modifications par l'Assemblée nationale en deuxième lecture, portant règlement définitif du budget de 1999.

M. Yann Gaillard, rapporteur, en remplacement de M. Philippe Marini, a indiqué que, sans bien évidemment donner son accord sur le fond à la politique et aux pratiques budgétaires suivies par le Gouvernement en 1999, le Sénat avait donné un quitus comptable en adoptant, le 3 mai dernier, le projet de loi de règlement, tout en ayant corrigé, à l'article 13, une erreur matérielle de 40 centimes concernant la reconnaissance d'utilité publique de dépenses comprises dans des gestions de fait, le total figurant dans le texte de cet article n'étant pas strictement égal à la somme des parties mentionnées dans l'exposé des motifs.

Il a indiqué que l'Assemblée nationale, en deuxième lecture, avait à son tour découvert une erreur matérielle de totalisation des recettes du budget de l'aviation civile, portant sur un montant, plus significatif, de 648.876 francs, ainsi que des erreurs de calcul dans le tableau récapitulatif y afférent. Considérant que les totaux sont désormais exacts, il a proposé d'adopter le projet de loi de règlement sans modification.

La commission, suivant les conclusions de son rapporteur, a décidé de proposer au Sénat d'adopter sans modification, en deuxième lecture, le projet de loi portant règlement définitif du budget de 1999.