Vous êtes ici : Travaux parlementaires > Rapports > Rapports législatifs


Retour Sommaire Suite

CHAPITRE DEUXIÈME : LA SITUATION DE L'AVIATION CIVILE

I. LES CONSÉQUENCES DES ATTENTATS DU 11 SEPTEMBRE 2001 SUR LE TRAFIC AÉRIEN

1. Une croissance importante du trafic au cours de la décennie écoulée

Depuis 1982, l'organisation de l'aviation civile internationale (OACI) estime que le trafic mondial a cru, en moyenne, de 4,3 % par an pour les passagers, et de 5,5 % pour le fret.

En 2000, 1,65 milliard de passagers ont été transportés sur les lignes aériennes dans le monde, ainsi que 30 millions de tonnes de fret.

Sur cette part, les passagers transportés au départ et à destination des aéroports français est de 102 millions de passagers, soit près de 7 % du trafic mondial. Le trafic français a augmenté de 4,6 % par an entre 1990 et 2000, soit un taux de croissance supérieur à celui du trafic mondial au cours de la même période (+ 3,3 %).

La croissance du trafic aérien a été importante au cours de l'année 2000, avec une progression de 7,9 % au niveau mondial10(*). Cette progression a été sensiblement supérieure pour le trafic international que pour le trafic intérieur aux Etats (+ 9,7 % contre + 5,4 %). Le trafic de fret a, quant à lui, augmenté de 8,1 %, et de 8,3 % pour les seuls services internationaux.

2. Un ralentissement sensible de la croissance du trafic aérien au cours de l'année 2001 et des prévisions pessimistes pour 2002

Au cours du premier semestre de l'année 2001, le ralentissement de l'économie mondiale a provoqué une moindre croissance du trafic aérien, qui ne s'élève qu'à 0,9 % pour le trafic passager et de 0,5 % pour le trafic de fret.

Sur l'ensemble des routes régulières internationales, le coefficient de remplissage s'établissait à 71,2 %, en diminution de 0,6 % par rapport à l'année 2000. De plus, les compagnies américaines enregistraient, sur les sept premiers mois de l'année 2001, une légère augmentation du trafic de passagers (+ 0,4 %) sur l'ensemble de leur trafic et une baisse de 0,5 % sur les liaisons intérieures.

Enfin, pour la première fois, en mois de mai 2001, le trafic a diminué de 2 % par rapport au mois de mai 2000.

Les attentats du 11 septembre 2001 ont, dans ce contexte, constitué un choc important. La crainte des attentats a provoqué une chute sensible du trafic aérien, notamment en matière de voyages d'affaires, qui constituent les principales sources de marge des compagnies aériennes.

Pour l'année 2002, les prévisions de l'organisme européen Eurocontrol font état d'une progression de 2,6 % du trafic sur l'ensemble de l'année. Ces prévisions sont cependant largement dépendantes de l'évolution de la situation économique et politique internationale.

Néanmoins, la plupart des acteurs de l'aviation civile et le gouvernement estiment que la crise que traverse actuellement le secteur n'est que conjoncturelle, et ne remet pas en cause les prévisions de progression continue de l'activité effectuées avant les attentats ; la crise n'entraînerait qu'un pallier dans la croissance du trafic aérien, celui-ci étant appelé à retrouver son sentier de croissance par la suite.

On rappellera que l'OACI estimait, avant les attentats du 11 septembre, que le trafic aérien devait connaître un taux de croissance de 4,5 % jusqu'en 2010.

3. Des signes avant-coureurs d'une crise du secteur aérien

Avant les événements du 11 septembre 2001, les analystes financiers prévoyaient une perte de 3,5 milliards de dollars pour l'ensemble des compagnies aériennes dans le monde. Il convient de noter en effet que, si le trafic de passager a augmenté de près de 5 % par an depuis le début de la décennie, la rentabilité par siège est en revanche en diminution depuis trois ans. Cette évolution a été aggravée par la hausse des salaires et du prix des carburants.

La situation financière des compagnies aériennes, notamment américaines, était fragilisée dès avant le 11 septembre 2001, compte tenu des faibles marges réalisées et du ralentissement de la croissance du trafic aérien.

Retour Sommaire Suite


Haut de page
Actualités | Travaux Parlementaires | Vos Sénateurs | Europe et International | Connaître le Sénat | Recherche
Liste de diffusion | RSS | Contacts | Recrutement | Plan | Librairie | FAQ | Mentions légales | Accessibilité | Liens | Ameli