Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2003 : Commerce extérieur

 

2. Les autres priorités du CFCE

La politique du CFCE s'oriente autour d'une triple orientation :

- une approche marketing par la constitution d'une plateforme d'e-commerce destinée à valoriser l'offre publique et à intensifier la relation avec la clientèle grâce à de nouvelles pratiques ;

- une approche métier par la création d'espaces sectoriels, articulés pour certains avec les filières stratégiques de la DREE ;

- une approche de communication et de relais vers les sites des missions économiques qui assurent l'intégralité de la couverture géographique et par l'évolution de l'actuel site « cfce.fr », dont la fréquentation s'est établie à 1.200 visites par jour en moyenne au moins de juin 2002.

Par ailleurs, le CFCE a resserré sa programmation pour la réalisation des produits éditoriaux payants (collections, études, guides, répertoires) et des événements organisés par le CFCE (séminaires, points-pays, rencontres avec des acheteurs, rencontres du commerce international). Le resserrement de la programmation autour de familles de produits standardisés s'agissant des productions éditoriales et d'un objectif commercial de diffusion minimale par titre a conduit à une sélectivité plus grande et à une concentration de facto de la production éditoriale sectorielle payante, fondée sur la demande. La politique volontariste d'offre d'information s'appuiera désormais essentiellement sur la diffusion des produits d'information gratuits définis dans l'instruction de service aux entreprises (articles, revues et fiches de synthèse), assurée par les sites Internet des missions économiques et par le CFCE.

Enfin, la certification ISO 9001 obtenue par la DREE en juillet 2002 conduit le CFCE à mener à son terme la même démarche afin d'assurer la cohérence de l'ensemble du système public de soutien au commerce extérieur. L'ensemble du processus de mise en oeuvre d'un système de management de la qualité s'étalera sur environ une année, la certification étant envisagée pour le début de l'année 2003.