Allez au contenu, Allez à la navigation



 

    retour sommaire suite

D. DES RELATIONS RÉCENTES AVEC LA FRANCE

Si la France a reconnu le Tadjikistan dès le mois de janvier 1992, elle n'a établi que récemment de réelles relations politiques. Notre représentation diplomatique a été assurée durant plusieurs années par l'ambassadeur de France à Moscou mais les relations ont été interrompues en 1997 suite à l'assassinat d'une ressortissante française lors d'une prise d'otage. La crise afghane et le souhait de la France de disposer d'un point d'appui au Tadjikistan ont conduit à l'ouverture d'une antenne diplomatique à Douchanbé, à l'automne 2001. Cette antenne diplomatique a été transformée en ambassade de plein exercice en 2003.

L'accord du 8 décembre 2001, qui a permis le déploiement sur l'aéroport de Douchanbé d'un détachement d'avions de transport dans le cadre l'action de la France en Afghanistan a amorcé la coopération entre les deux pays, dans le domaine militaire tout d'abord, puis dans d'autres secteurs tels que la sécurité et la lutte contre le trafic de stupéfiants ou l'aide humanitaire.

Les relations politiques bilatérales ont été marquées par la visite à Paris du Président Rakhmonov en décembre 2002 au cours de laquelle trois accords bilatéraux ont été signés : le premier sur la coopération culturelle, scientifique et technique, le deuxième sur la coopération en matière de sécurité et le troisième sur la protection et l'encouragement réciproques des investissements. En 2003, le ministre délégué au commerce extérieur puis la ministre déléguée à l'industrie se sont rendus à Douchanbé.

Sur le plan économique, nos relations sont pratiquement nulles, les exportations françaises au Tadjikistan ne représentant qu'environ 1 million de dollars par an alors qu'aucune entreprise française n'est présente dans le pays.

Les deux visites ministérielles de l'an passé ont permis d'identifier certaines perspectives de coopération : l'énergie, compte-tenu du potentiel hydro-électrique du pays, l'aluminium, pour une éventuelle réhabilitation de l'usine de Tadaz construite dans les années 1970 avec des équipements de Péchiney, le secteur minier ou encore le tourisme.

    retour sommaire suite