Allez au contenu, Allez à la navigation



 

    retour sommaire suite

VI. LA FORMATION DES ÉLÈVES DANS LES MAISONS D'ÉDUCATION

A. LES EFFECTIFS

En application du décret du 17 juillet 1987, complétant l'article R. 121 du code de la Légion d'honneur, les filles des membres français de l'ordre national du Mérite, dont la situation familiale le justifie, peuvent être accueillies dans les maisons d'éducation dans la limite des places disponibles. Pour l'année scolaire 2003/2004, elles étaient 46 élèves, soit 28 pour la maison d'éducation de Saint-Denis et 18 pour la maison d'éducation des Loges.

Le décret du 9 novembre 2000 a étendu l'ouverture aux arrière-petites-filles de membres de la Légion d'honneur et aux petites-filles et arrière-petites-filles de membres de l'ordre national du Mérite. Il est prévu d'admettre, en 2004-2005, 81 arrière-petites-filles de membres de la Légion d'honneur et 22 petites-filles de membres de l'ordre national du Mérite.

Pour l'année scolaire 2003-2004, les effectifs des maisons d'éducation de Saint-Denis et des Loges se répartissaient ainsi :

Pour 2004-2005, l'effectif provisoire (candidatures retenues) est le suivant :

Depuis 1991, les effectifs globaux des élèves ont évolué de la manière suivante :

B. LES RÉSULTATS SCOLAIRES EN 2003 ET 2004

Les élèves des maisons d'éducation ont traditionnellement d'excellents résultats scolaires largement supérieurs à la moyenne nationale, et cela quel que soit le degré d'enseignement.

 Pour le brevet des collèges l'année 2004 a été faste.

Sur les 119 élèves des classes de troisième qui ont été présentées une seule a échoué.

 Pour le baccalauréat, les résultats sont présentés dans le tableau suivant :

 Pour les classes supérieures :

Toutes les élèves d'hypokhâgne et de khâgne ont respectivement obtenu une équivalence globale de la première année et 10 élèves de khâgne de la deuxième année de D.E.U.G.

Deux élèves de khâgne ont été déclarées sous-admissibles au concours d'entrée de l'Ecole normale supérieure de Lyon, lettres et sciences humaines.

Les 12 élèves présentées ont toutes obtenu leur BTS, alors que le résultat de la moyenne nationale n'est que de 54,7 %.

    retour sommaire suite