Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi autorisant l'approbation de l'accord entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement de la République Slovaque relatif à la coopération dans le domaine de la défense

27 octobre 2010 : République Slovaque ( rapport - première lecture )

B. ASPECTS ÉCONOMIQUES

Les échanges commerciaux franco-slovaques se sont accélérés ces dernières années grâce notamment aux investissements de PSA Peugeot-Citroën, qui y produit les voitures Peugeot 207 et la Citroën C3 Picasso. Cette implantation dans ce pays, devenu entre-temps le premier producteur mondial d'automobiles par habitant, a facilité l'arrivée d'une trentaine d'équipementiers français avec un effet d'entraînement sur le secteur du bâtiment et des travaux public et plus généralement sur l'économie de la région. Les marques françaises, avec 20 % des parts de marché des véhicules neufs en Slovaquie, sont au second rang derrière le partenariat formé par Volkswagen et Skoda.

La France est désormais le deuxième investisseur étranger, hors secteur bancaire, après l'Allemagne. Les plus grands investissements français sont Gaz de France, France Télécom/Orange et PSA.

En 2009, le volume des échanges bilatéraux a atteint 4,3 Mds d'euros. La France est le troisième partenaire commercial, soit le troisième client derrière l'Allemagne et la République tchèque et le septième fournisseur de la Slovaquie derrière l'Allemagne, la République tchèque, la Russie, la Hongrie, la Pologne, la Corée et la Chine. Elle représente 4,7 % des importations et 7,8 % des exportations slovaques.

C. ASPECTS CULTURELS

Notre coopération culturelle s'appuie sur l'Institut français de Bratislava et cinq Alliances françaises. La diffusion du français progresse à la faveur notamment d'une hausse de l'implication française : quatre sections bilingues de lycées ; quatre filières universitaires partiellement bilingues dans les domaines de la gestion et de l'économie ; renforcement du français dans l'enseignement général (près de 10 % des élèves).

La Slovaquie est devenue membre observateur de la Francophonie lors du Sommet de Beyrouth en 2002. La politique de promotion du français s'appuie également sur l'offre de formation universitaire, la France étant la sixième destination des étudiants slovaques, après la République tchèque, la Hongrie, l'Allemagne, l'Autriche et les Etats-Unis et la deuxième destination sur le système de bourses Erasmus après l'Allemagne. Six cents étudiants slovaques sont en France.

Par ailleurs, les autorités slovaques apportent un appui actif à la mise en place d'un programme de formation au français de deux cent cinquante fonctionnaires en charge des questions européennes avec le soutien financier de l'Organisation Internationale de la Francophonie. Des sessions de préparation aux concours des institutions européennes pour candidats francophones ont été organisées par le Centre des études européennes de Strasbourg. Enfin, en 2003, une école française a été ouverte à Bratislava.

La présence culturelle de la France se manifeste notamment au travers de l'organisation annuelle du Festival du film francophone de Bratislava qui remporte un succès croissant. L'Institut français de Bratislava a été l'un des créateurs du premier festival moderne de musique classique à Bratislava : les jardins musicaux de Bratislava.