Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 1997

 

B. LA DISSOLUTION OU LA TRANSFORMATION D'ÉTATS-MAJORS

Seront dissous, les états-majors des forces françaises stationnées en Allemagne (Baden), de la force HADÈS (Lunéville), de la brigade d'Alsace (Strasbourg), de la force d'action rapide (Maisons-Laffitte) et ceux des lère et 2eme divisions blindées (Baden et Versailles).

Seront transformés, un état-major de brigade de l'Aviation légère de l'armée de Terre, l'état-major de la 4ème division aéromobile et un état-major du Commandement opérationnel des forces terrestres, l'état-major du 3ème Corps d'armée à Lille.

C. L'ADAPTATION DES ORGANISMES DE FORMATION

Cette adaptation est, évidemment, dictée par le volume des effectifs à instruire. Elle se manifestera par :

- le regroupement de plusieurs écoles :


· l'école nationale technique des sous-officiers d'active d'Issoire au sein de l'école nationale des sous-officiers d'active de Saint-Maixent ;


· l'école nationale des sous-officiers du Commissariat de l'armée de Terre d'Auch au sein de l'école nationale du Commissariat de l'armée de Terre de Montpellier ;

La fermeture de l'école de spécialisation du matériel de Châteauroux entraînera le transfert d'une partie des missions de cette école vers l'école supérieure d'application du matériel de Bourges.

- la transformation ou la dissolution de régiments-écoles :


· le 3ème régiment de chasseurs et le 507eme régiment de chars de combat de Fontrevaud seront transformés en un régiment unique des forces ; le 3ème régiment d'artillerie de marine de Canjuers deviendra également régiment des forces ;


· le 401ème régiment d'artillerie de Draguignan, le 3ème régiment d'infanterie du camp de Nîmes-les-Garrigues, le 38ème régiment de transmissions de Laval et le 3ème régiment de chasseurs parachutistes de Pau seront dissous.

- la fermeture d'unités d'instruction :


· le 4ème régiment d'infanterie de marine de Fréjus ;


· le centre d'entraînement commando des Rousses.