Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 1997

 

II. LA CROISSANCE DU COMMERCE MONDIAL

A. L'ÉVOLUTION D'ENSEMBLE

Le commerce mondial de marchandises a crû de 8 % en volume en 1995. Il marque ainsi un léger recul par rapport à 1994, année au cours de laquelle cette croissance avait atteint 9,5 %, en raison d'un tassement des importations des pays de l'OCDE.

En valeur, les exportations mondiales de marchandises ont atteint 4.900 milliards de dollars en 1995, en y ajoutant les échanges de services, ce chiffre atteint 6.000 milliards de dollar.

Le commerce mondial en 1995 Exportations

B. L'ÉVOLUTION GÉOGRAPHIQUE

L'analyse de la structure géographique des échanges confirme la progression des pays asiatiques dans le commerce mondial. L'Asie est en effet le seul ensemble géographique dont les taux de progression des échanges sont supérieurs aux moyennes mondiales. Ces évolutions sont présentées dans le tableau ci-dessous.

Il apparaît que le Japon, malgré une faible demande intérieure, conserve son rang et que les six pays d'Asie en développement rapide enregistrent des taux de variation annuelle de leurs échanges pratiquement deux fois plus élevés que les moyennes mondiales.

Enfin, il est intéressant de présenter les dix premiers exportateurs et importateurs en ne tenant pas compte du commerce intra-communautaire.

Dix premiers exportateurs et importateurs mondiaux en 1995 (hors commerce intra-communautaire)