Vous êtes ici : Rapports > Rapports d'information




Retour Sommaire Suite

B. LE DÉVELOPPEMENT DES TERMITES

Il est courant de qualifier le termite d'insecte broyeur " à développement progressif ". Une telle métaphore peut être utilisée pour décrire le développement des termites en France, et ce, notamment, depuis une cinquantaine d'années.

1. Les différentes espèces de termites présentes en France

On compte de par le monde environ deux mille espèces de termites dont la grande majorité vit dans les régions tropicales et équatoriales. En France, sont rencontrées seulement trois d'entre elles :

- le reticulitermes santonensis ou termite de Saintonge ;

- le reticulitermes lucifugus ou termite lucifuge des Landes, représenté par quatre espèces :

. le reticulitermes lucifugus lucifugus ;

. le reticulitermes lucifugus grassei ;

. le reticulitermes lucifugus banyulensis ;

. le reticulitermes lucifugus corsicus ;

- le kalotermes falavicollis ou termite flavicolle vivant surtout en Provence.

Ce sont les deux premières espèces que l'on retrouve dans les constructions. La troisième espèce se trouve fréquemment dans les ceps de vigne, mais depuis deux ans, des dégâts réalisés par ces termites, ont été signalés dans des éléments de construction. Les Kalotermes appartiennent à la famille des Kalotermitidae qui sont des termites de bois secs.

Le tableau suivant résume ces constatations 7


Date Département Eléments de diagnostic Localisation des dégâts Remarques
1994 Charente-Maritime (17) Vermoulure

Essaimants : Cryptotermes

Solivage dans la cuisine
1994 Bouches-du-Rhône (69) Vermoulure

Essaimants : Kalotermes Flavicollis

Parquet sur cave
1995 Bouches-du-Rhône (13) Vermoulure Eléments de charpente Espèce non déterminée
1996 Alpes Maritimes (06) Vermoulure

Essaimants : Kalotermes Flavicollis

Poutre d'auvent

Solive

1996 Loiret (45) Vermoulure

Nymphes

Encadrements et montants de portes isoplanes Espèce non déterminée
1996 Bouches-du-Rhône (69) Essaimants : Kalotermes Flavicollis Non communiqué
1996 Var (83) Essaimants : Kalotermes Flavicollis Eléments de charpente

Source CTBA

Les Kalotermitidae sont des termites qui fondent leur colonie dans le bois lui-même. Ce sont des colonies plus petites que celles des termites souterrains, puisqu'elles ne contiennent que plusieurs centaines d'individus. La colonie peut vivre sans association ou communication avec une source d'humidité. Les individus se contentent de l'humidité du bois. Presque toutes les essences de bois peuvent être attaquées. Ces termites peuvent fonder leur colonie dans des arbres morts, mais aussi dans des éléments de structure en bois, des meubles et des menuiseries même si ils sont mobiles. Il pénètrent dans le bois par des crevasses, des fentes ou même par d'anciens trous de sortie d'insecte à larve xylophage (Capricorne, Lyctus, Vrillette).

La biologie des termites de bois secs est différente de celle des termites souterrains, les méthodes de lutte ne sont donc pas les mêmes. C'est pour cette raison que devant des dégradations, il est nécessaire de rechercher quel est le genre de termites mis en cause.



Retour Sommaire Suite



Haut de page
Actualités | Travaux Parlementaires | Vos Sénateurs | Europe et International | Connaître le Sénat | Recherche
Liste de diffusion | RSS | Contacts | Recrutement | Plan | Librairie | FAQ | Mentions légales | Accessibilité | Liens | Ameli