Allez au contenu, Allez à la navigation



 



Retour Sommaire Suite


III. - VILLE ET INTEGRATION
Rapporteur spécial : M. Philippe MARINI

En 1998, les crédits alloués à la politique de la ville sont rattachés au budget du ministère de l'emploi et de la solidarité. Le fascicule " Ville et intégration " n'existe plus, et les chapitres budgétaires consacrés à la politique de la ville font désormais l'objet d'un agrégat spécifique au sein du fascicule " Santé et solidarité ".

Dans le projet de loi de finances pour 1998, les crédits regroupés au sein de l'agrégat " Ville " s'établissent à 753,8 millions de francs en crédits de paiement, en baisse de 11% par rapport à 1997.

L'ampleur de cette réduction doit être relativisée, l'agrégat " Ville " ne représentant que 7% des crédits du budget de l'Etat consacrés à la politique de la ville, et 4,6% de l'effort financier total en faveur de cette politique.

Effort financier en faveur de la politique de la ville

 

1997

1998

1. Concours de l'Etat

11.595

12.502

Crédits spécifiques Ville

1.403

1.378

Autres concours de l'Etat

10.191,94

11.124,19

Crédits relevant de divers ministères contractualisés

1.410,10

1.410,10

Crédits autres ministères inscrits aux programmes d'actions des contrats de ville

1.067

1.067

Crédits relevant de divers ministères concourant à la politique de la ville

4.892,84

5.782,09

Solidarité urbaine

2.822

2.865

2. Dépense fiscale et compensations

2.448,10

2.476,60

3. Fonds structurels européens

1.124

1.046

4. Interventions de la Caisse des dépôts et Consignations

4.050

4.100

TOTAL

18.654,00

20.120,00



Retour Sommaire Suite