Allez au contenu, Allez à la navigation



 



Retour Sommaire Suite

OUTRE-MER
Rapporteur spécial : M. Roland du LUART

I. PRÉSENTATION DES CRÉDITS

A. ÉVOLUTION D'ENSEMBLE : UNE FORTE PROGRESSION


Les crédits demandés au titre de l'outre-mer atteignent pour 1998 (en dépenses ordinaires et crédits de paiement) 5,22 milliards de francs traduisant une importante progression de +7,27 % par rapport à la loi de finances initiale pour 1997.

Le total des autorisations de programme poursuit en revanche la baisse enregistrée en 1997 en diminuant de 3,28 % (- 8,7 % en 1997) pour s'établir à 1,89 milliard de francs.

Budget de l'outre-mer

Présentation des crédits par nature

(en millions de francs)



Nature des dépenses

Budget voté
de 1997

Loi de finances pour 1998

Progression LFI97/LFI98 en %

Dépenses ordinaires et crédits de paiement

Titre III - Moyens des services

Titre IV - Interventions publiques

Total des dépenses ordinaires

Titre V - Investissements exécutés par l'Etat

Titre V -Subventions d'investissement accordées par l'Etat

Total des crédits de paiement

Total DO + CP

1.002,32

2.578,19

3.580,51

32,14

1.253,26

1.285,79

4.865,92

1.031,67

2.805,62

3.837,29

33,54

1.348,91

1.382,45

5.219,74

+ 2,93 %

+ 8,82 %

+ 7,17 %

+ 4,35 %

+ 7,63 %

+ 7,55 %

+ 7,27 %

Autorisations de programmes

Titre V - AP

Titre VI - AP

Total des autorisations de programme

31,47

1.953,48

1.984,95

36,47

1.891,34

1.927,81

+ 15,89 %

- 3,18 %

- 2,88 %

Comme l'analyse par action le révèle ci-après, la forte progression du budget de l'outre-mer traduit un effort accru dans le domaine de l'emploi avec l'ouverture de crédits pour la mise en oeuvre du plan pour l'emploi des jeunes et le renforcement de l'effort dans le domaine du logement.

Retour Sommaire Suite