Allez au contenu, Allez à la navigation



 



Retour Sommaire Suite


II - SERVICES FINANCIERS

Rapporteur spécial : M. Bernard ANGELS

Les crédits des services financiers constituent les moyens de l'action du ministère de l'économie et des finances.

I. PRÉSENTATION GÉNÉRALE

A. LE PROJET DE BUDGET POUR 1998

Les crédits prévus pour 1998 au titre des services financiers s'élèvent à 46,5 milliards de francs, soit une augmentation de 1,5 % en niveau par rapport aux dotations inscrites en loi de finances initiale pour 1997.

Pour 85,9 %, ce budget est consacré à des dépenses de personnels. La rémunération directe des personnels en activité (175.856 emplois) constitue à elle seule 58,9 % du total du budget, soit 27,4 milliards de francs.

Budget des services financiers

Tableau récapitulatif

 

1998

1997(1)

Part dans
le total

Variation 1998/1997

Titre III - Moyens des services

 
 
 
 

Rémunérations des personnels

27.445,9

27.134,8

59 %

1,1 %

Pensions

10.574,5

10.254,5

22,7 %

3,1 %

Charges sociales

1.960,7

1.837,1

4,2 %

6,7 %

Sous-total personnel

39.981,1

39.226,4

85,9 %

1,9 %

Autres (matériels, entretien)

5.823,4

6.010,2

12,5 %

- 3,1 %

Total titre III

45.804,5

45.236,6

98,4 %

1,2 %

Titre IV - Interventions publiques

292,1

325,1

0,6 %

- 10,1 %

Total dépenses ordinaires

46.096,6

45.561,7

99 %

1,2 %

Titre V - Investissements de l'Etat

 
 
 
 

(AP)

(353,7)

(416,8)

 

- 15,1 %

(CP)

450,7

287,3

1 %

56,9 %

TOTAL GENERAL

46.547,3

45.849,0

100 %

1,5 %

(1) Projet de loi de finances.

Appréciée en moyenne période -1992 à 1998-, l'évolution des crédits des services financiers apparaît marquée par une maîtrise des dépenses qui ont augmenté de l'ordre de 1,1 % par an.

Sur cette période, la croissance des dépenses du titre III a été très modérée- + 1,6 % l'an - tandis que les dépenses d'intervention et d'investissement se sont considérablement repliées.

Retour Sommaire Suite