Vous êtes ici : Rapports > Rapports d'information




Retour Sommaire Suite

TITRE PREMIER -

LA POLITIQUE ÉNERGÉTIQUE : FONDEMENT DE LA PROSPÉRITÉ ET DE LA SOUVERAINETÉ DES ÉTATS
CHAPITRE PREMIER -

L'ÉNERGIE : UN ENJEU STRATÉGIQUE




La pénurie, la peur de manquer... Ce type de craintes est présent, y compris dans nos sociétés d'abondance. Que vise-t-il ? Avant tout, bien sûr la peur que la planète ne puisse plus satisfaire aux besoins alimentaires d'une population mondiale qui explose. Mais, les doutes, voire les scénarios-catastrophes, concernent aussi l'énergie. Certains économistes, à la fin des années 60, n'avaient-ils pas prédit le pire et prôné la " croissance zéro " ? Plus récemment, dans les années 70, la crise pétrolière n'annonçait-elle pas, pour beaucoup, une pénurie générale d'énergie ? Si ces risques nous ont été jusqu'ici épargnés, l'énergie n'en demeure pas moins un enjeu stratégique fondamental pour chaque État.

L'indissociable lien entre énergie et développement en fait un bien spécifique. En outre, si l'on met en parallèle les ressources énergétiques naturelles, inégalement réparties et présentes en quantité non illimitées sur la surface du globe et les besoins dont la répartition est aussi inégale et en voie d'explosion, on perçoit clairement le caractère vital de ce bien pour un pays et son importance stratégique.

La présente réflexion sur l'énergie ne doit naturellement pas masquer une nécessaire démarche, plus large, sur l'évolution de la société des hommes et sur " l'obligation de développement " et sa finalité ou ses compétences sociales au regard de l'indispensable solidarité entre les pays et les individus. Votre commission ne s'est pas écartée de la mission qui lui avait été confiée.

I. L'ÉNERGIE EST UN BIEN VITAL ET STRATÉGIQUE

L'énergie n'est pas un bien comme un autre, pouvant purement et simplement faire l'objet d'échanges banalisés entre acteurs économiques, à l'abri du regard lointain et totalement désintéressé des pouvoirs publics.

Il s'agit en réalité d'un bien nécessaire à tout développement économique et, par là même, stratégique pour tout pays, ou tout groupe humain : la guerre du feu fait partie de l'imagerie populaire, mais également de l'histoire de nos civilisations les plus anciennes.

Retour Sommaire Suite



Haut de page
Actualités | Travaux Parlementaires | Vos Sénateurs | Europe et International | Connaître le Sénat | Recherche
Liste de diffusion | RSS | Contacts | Recrutement | Plan | Librairie | FAQ | Mentions légales | Accessibilité | Liens | Ameli