Vous êtes ici : Rapports > Rapports d'information




Retour Sommaire Suite

B. LE MARCHÉ PÉTROLIER FRANÇAIS DE GROS

Le marché pétrolier de gros se caractérise également par une concurrence sévère entre trois types d'acteurs : les filiales des grandes et moyennes surfaces, les raffineurs-distributeurs et leurs filiales, et les indépendants traditionnels.

Les dix dernières années ont été marquées par la forte croissance des GMS sur le marché des supers et du gazole, ainsi que la reprise par les raffineurs-distributeurs de nombreux indépendants, souvent parmi les plus gros. Les filiales des GMS ont ainsi gagné 27 points de parts de marché sur le marché de gros des carburants-auto en dix ans, pour atteindre 39 %, au détriment en premier lieu des indépendants traditionnels et des raffineurs-distributeurs (44,2 %). S'agissant des seules ventes de super sans plomb, les filiales des GMS assurent l'approvisionnement de 37,5 % du marché.

S'agissant du fioul domestique, les raffineurs-distributeurs ont porté leur part à 79,1 % du marché, au détriment des indépendants traditionnels qui tombent à 19,4 % sur un marché dont ils détenaient 33 % environ il y a dix ans.

Le créneau des fiouls lourds est le seul créneau sur lequel les indépendants traditionnels progressent.

Retour Sommaire Suite



Haut de page
Actualités | Travaux Parlementaires | Vos Sénateurs | Europe et International | Connaître le Sénat | Recherche
Liste de diffusion | RSS | Contacts | Recrutement | Plan | Librairie | FAQ | Mentions légales | Accessibilité | Liens | Ameli