Vous êtes ici : Rapports > Rapports d'information


Retour Sommaire Suite

III. L'ACTIVITÉ TOURISTIQUE

La France est depuis de nombreuses années le premier pays récepteur au monde. Elle a accueilli en 1997 plus de visiteurs qu'elle ne compte d'habitants soit 66.8 millions de touristes étrangers.

A. LA CONJONCTURE TOURISTIQUE FRANÇAISE

1. Le poids du tourisme dans l'économie française

La saison d'été 1997 a connu un départ difficile, compensé par une amélioration fin juillet et un bon mois d'août. Le bilan est contrasté avec des résultats légèrement en retrait par rapport aux mois de juillet et d'août 1996 pour la fréquentation française dans l'ensemble des hébergements et en très nette augmentation en ce qui concerne les clientèles étrangères (+ 8,0 % en nuitées par rapport à 1996 dans l'hôtellerie homologuée).

· La fréquentation française

La fréquentation des Français sur le territoire national est en léger retrait par rapport à 1996 pour les mois de juillet et août (- 2,2 % en séjours et - 3,5 % pour les nuitées). Ces résultats s'inscrivent dans la continuité d'un premier semestre assez morose et reflètent le comportement général des Français au plan national en termes de consommation.

· La fréquentation hôtelière par les étrangers

L'enquête de fréquentation de l'hôtellerie homologuée confirme que la fréquentation étrangère a été en hausse sensible au cours du mois de juillet (+ 10,2 % de nuitées par rapport à 1996) ; l'augmentation de la fréquentation étrangère est particulièrement forte à Paris (+ 14,5 %), en Provence-Alpes-Côte d'Azur (+ 14,1 %) et dans le Nord (+ 20,4 %).La progression de la fréquentation a été plus importante dans les catégories 3 étoiles, 4 étoiles et 4 étoiles Luxe (+ 11,9 %).

Au cours du mois d'août, la fréquentation étrangère dans l'hôtellerie a été globalement en augmentation (+ 5,9 %) avec toutefois une différenciation marquée entre l'hôtellerie 3 et 4 étoiles Luxe (+ 17,1 %) et l'hôtellerie 1 et 2 étoiles (- 4,9 %). Les régions qui bénéficient tout particulièrement de la hausse de la clientèle étrangère au mois d'août sont l'Auvergne, Rhône-Alpes, le Nord ainsi que Paris.

2. Une balance des paiements toujours excédentaire

Les tableaux ci-joints mettent en évidence les trois points suivants :

La hausse des dépenses des Français à l'étranger de +33,1% entre 1993 à 1997. Les dévaluations de nos voisins européens (Espagne, Italie et Grande-Bretagne) ont contribué très largement à ce phénomène. On peut aussi voir dans cette hausse un phénomène de " rattrapage " des Français en matière de déplacements à l'étranger. En effet, environ seulement 10% des séjours touristiques des Français s'effectuent à l'étranger alors que cette proportion est beaucoup plus élevée dans les autres pays européens.

La hausse des recettes touristiques de la France de +22,51/o entre 1993 et 1997 est due essentiellement aux deux dernières années 1996 et 1997. Leur évolution reflète assez bien les événements qu'a connus la France depuis 1993. En 1993, le contexte économique général plutôt morose a freiné la progression des recettes touristiques de la France qui ont même diminué en volume (+0,6% en valeur par rapport à 1992). La vague d'attentats qui a débuté en France à l'été 1995 ainsi que les grèves qui ont suivi ont été préjudiciables au tourisme français : les recettes touristiques ont baissé en volume en 1995 (+0,3% en valeur par rapport à 1994) et le début d'année 1996 a été lui aussi affecté. Toutefois depuis le second semestre 1996, les recettes touristiques de la France connaissent une hausse continue et surtout de forte ampleur (près de +13% entre 1997 et 1996). Les premiers chiffres pour 1998 confirment cette tendance. Ces bonnes performances coïncident avec une conjoncture économique plus favorable dans les pays de nos principales clientèles ainsi que l'appréciation de certaines de leurs monnaies (Livre Sterling, Dollar américain).

Sur 4 ans (de 1993 à 1997) la progression des dépenses plus soutenue (+7,4% par an en moyenne) que celle des recettes (+5,2% par an en moyenne) n'a pas empêché le solde du poste " Voyages " de progresser (en moyenne de +2,4% l'an) et ce, exclusivement grâce à la performance record de 1997 (solde en progression de +22,9% en 1997). Le solde du poste " Voyages " reste le premier excédent de la balance des services sur toute la période étudiée malgré ses baisses significatives enregistrées en 1995 et 1996.

3. Une saison positive en dépit de l'impact incertain du championnat du monde de football

Les premiers résultats recueillis auprès des professionnels et des instances régionales du tourisme confirment le bon déroulement de cette saison estivale 1998 et confortent les analyses faites en 1997.

La France devrait afficher des recettes touristiques en hausse de 9,6% au cours de six premiers mois de 1998, soit 80,1 milliards de francs. De janvier à juinl998, les dépenses touristiques ont également progressé de 12,5%, atteignant 47,8 milliards de francs.11 en ressort un solde du poste voyage de la balance des paiements de 32,2 milliards de francs, en progression de 5,4% par rapport à la même période de 1997 qui avait déjà affiché une

Ces résultat mettent également en évidence l'aspect contrasté de la fréquentation touristique au cours de cet été, qui s'est caractérisé par un mois de juillet moyen, voire médiocre, au nord de la Loire et sur la cÔte atlantique et un mois d'août excellent sur l'ensemble du territoire national.

Ces différences s'expliquent en particulier par les conditions météorologiques défavorables dont a souffert le Nord-Ouest de notre pays durant le mois de juillet et par une légère baisse du nombre de touristes, habitués de la France, qui ont préféré reporter leur séjour de quelques semaines, en raison de la Coupe du Monde de Football.

Toutefois, les résultats moyens de juillet ne doivent pas occulter le fait que la clientèle étrangère a été très présente, dès le mois de juin dans les régions et les sites directement concernés par cet événement et au cours de l'été sur l'ensemble du territoire. Cette fréquentation étrangère, déjà en hausse sensible au cours de l'été 1997 par rapport à l'été précédent, progresse encore au sud de la Loire en juillet et dans la quasi totalité des régions en août. Il en est de même pour des touristes français dont l'augmentation du nombre de séjours est très sensible en août, notamment dans la moitié sud de la France.

Dans les départements d'Outre-mer, les observations réalisées durant l'été confirment les bons ,résultats d'un premier semestre en progression. Pour le seul mois de juillet le trafic passagers a ainsi progressé de 3% pour l'ensemble des DOM. Il convient de rappeler que juillet et août ne constituent pas pour ces destinations la saison touristique la plus importante.

1998 est une bonne année touristique marquée par une hausse sensible de la fréquentation de notre pays, un étalement de plus en plus prononcé de la saison en particulier sur les mois de mai et Juin, une stabilité des comportements touristiques qui confirment les tendances observées au cours des quatre dernières années.

Cela est le fruit des efforts de promotion réalisé dans le cadre interministériel et en particulier au travers de Maison de la France qui a relayé à l'étranger la campagne " Bonjour 1998, la France accueille le Monde " et du partenariat avec les professionnels et les collectivités locales pour améliorer l'accueil, le rapport qualité prix et la sécurité sur les lieux de vacances.

En conclusion, les bons résultats de notre activité touristique en 1998 qui viennent conforter ceux enregistrés en 1997, constituent un signal fort qui doit permettre à tous de prendre conscience que le tourisme est aujourd'hui un secteur d'activités en peine maturité qui bénéficie directement ou indirectement à l'ensemble des autre secteurs.

Avec le succès de l'équipe de France s'est dessinée une image nouvelle de la France: organisatrice exemplaire, moderne, confiante, ouverte, unie. Notre pays engrange donc les bénéfices d'une organisation,

Retour Sommaire Suite


Haut de page
Actualités | Travaux Parlementaires | Vos Sénateurs | Europe et International | Connaître le Sénat | Recherche
Liste de diffusion | RSS | Contacts | Recrutement | Plan | Librairie | FAQ | Mentions légales | Accessibilité | Liens | Ameli