Allez au contenu, Allez à la navigation



L'incidence éventuelle de la téléphonie mobile sur la santé

6 novembre 2002 : Téléphonie mobile et santé ( rapport de l'opecst )

CHAPITRE I

ÉTAT DES LIEUX EN MATIÈRE TECHNOLOGIQUE : FONCTIONNEMENT DU GSM ET DOSIMÉTRIE

I. LES CHAMPS ÉLECTRO-MAGNÉTIQUES

Une onde électromagnétique est l'association d'un champ électrique et d'un champ magnétique qui varient dans le temps et se propagent dans l'espace. Les champs électromagnétiques sont caractérisés par plusieurs propriétés physiques dont les principales sont leur fréquence (ou leur longueur d'onde), leur intensité et leur puissance.

La fréquence d'un champ électromagnétique est le nombre de variations du champ par seconde. Elle s'exprime en hertz (Hz) ou cycles par seconde, et s'étend de zéro à l'infini. Une classification simplifiée des fréquences est présentée ci-après, et quelques exemples d'applications dans chaque gamme sont indiqués.

Fréquence

Gamme

Exemples d'applications

0 Hz

Champs statiques

Electricité statique

50 Hz

Extrêmement basses fréquences (ELF)

Lignes électriques et courant domestique

20 kHz

Fréquences intermédiaires

Ecrans vidéo, plaques à induction culinaires

88-107 MHz

Radiofréquences

Radiodiffusion FM

300 MHz - 3 GHz

Radiofréquences micro-ondes

 
 

400-800 MHz

Téléphone analogique (Radiocom 2000), télévision

 

900-1900 MHz

GSM

 

1900 - 2200 MHz

UMTS (standard téléphone-internet)

3 - 100 GHz

Radars

 

102 - 105 GHz

Infra-rouge

Détecteurs anti-vol, Télécommandes

105 - 106 GHz
800 à 400 nm

Visible

Lasers

400 - 100 nm

Ultraviolet

Soleil, photothérapie

100- 10 nm

Rayons X

Radiologie

Moins de 10 nm

Rayons gamma

Physique nucléaire

Les rayonnements X et gamma peuvent rompre les liaisons moléculaires et être à l'origine d'ionisation, facteur cancérigène. Les rayonnements ultraviolets, visibles et infra-rouges peuvent modifier les niveaux d'énergie au niveau des liaisons au sein des molécules. Les radiofréquences n'ont pas suffisamment d'énergie pour perturber les liaisons moléculaires.

L'intensité d'un champ peut être exprimée à l'aide de différentes unités :

- pour le champ électrique, le volt par mètre (V/m)

- pour le champ magnétique, l'ampère par mètre (A/m) ou le tesla (T)

- pour l'onde, la densité surfacique de puissance (DSP, en W/m2).

La puissance globale contenue dans un champ électromagnétique peut aussi s'exprimer en watts (W).

Eléments de comparaison
relatifs aux valeurs de champs

Champs électriques

Dans le corps humain (cerveau)
Dans le corps humain (coeur)
Habitation (sauf près des appareils ménagers)
Dans un wagon de train électrique
A proximité des lignes HT
Ecrans ordinateurs (à 5 cm)
Champ en atmosphère calme
Moquettes (à 5 mm, en atmosphère sèche)
Champ pendant un orage

5mVolts/m
Jusqu'à 50 mV/m
Jusqu'à 20 V/m
Jusqu'à 300 V/m
20 V/m
De 1 à 10 V/m
De 100 à 200 V/m
De 200 V/m à 20 kV/m
Jusqu'à 100 kV/m

Emissions radio FM
À quelques mètres d'une antenne d'émetteur FM


Qq dizaines de V/m

Emissions GSM
À 1 cm d'une antenne de téléphone mobile
A 1 m d'une antenne de station de base
A plus de 5 m d'une antenne de station de base


90 V/m
50 V/m
De 0,01 à qq V/m

Champs magnétiques


Dans les appartements :
A distance d'appareillage
À 1 m des appareils ménagers
A l'aplomb d'une ligne haute tension
Dans une rame de métro
Champ terrestre
(géomagnétique)
Dans un wagon de train électrique
Détecteurs de métaux
(aéroports)



0,002 microTesla
Jusqu'à 200 microT
20 microT
30 microT
Entre 30 et 70 microT
50 microT
Jusqu'à 100 microT

Emissions GSM
A proximité d'une station de base
A proximité de l'antenne du mobile


Jusqu'à 0,03 microT
0,3 microT