Allez au contenu, Allez à la navigation



 

LES TÉLÉVISIONS LOCALES EN SUÈDE

1. Chaînes de télévision locales en Suède

1.1 Les 29 chaînes de TV locales en Suède :

1) Botkyrka Kanal Syd - 2) Dorotea TV - 3) Eskilstuna Television - 4) Falu lokal-tv-forening - 5) Gothenburg Oppna Kanalen - 6) Jarfalla Lokal TV - 7) Jonkoping Lokal-TV - 8) Kanal 75 - 9) Kanal Lysekil - 10) Kanal Norrkoping - 11) Lulea Nar-TV - 12) Lund ''S-teve'' Student TV Oppna Kanalen - 13) Malmo TV - 14) Nacka Varmdo TV - 15) Norsjo Television - 16) Orebro Nor-TV Ideell Forening - 17) Pitea Lokal TV - 18) Sandviken - 19) Skelleftea - 20) Skovde Oppna Kanalen - 21) Sollentuna Lokal TV - 22) Sodertalje lokal TV - 23) Solve Kanal (Solvesborg et Karlshamn) - 24) Stockholm Oppna Kanalen - 25) TV Avesta - 26) TV Berg (Jamtland)- 27) Uddevalla TV (UTV) - 28) Uppsala lokal-tv forening - 29) Vasteras Oppna Kanalen.

1.2 Historique, statut, programmation, zone de couverture et audience :

Les 29 chaînes de télévision locales en Suède sont apparues après la fin du monopole d'Etat en 1986. Ces chaînes locales sont des associations à but non lucratif qui diffusent pour la plupart une programmation généraliste locale. Pour le reste, ce sont des associations religieuses, de '' nouveaux suédois '' (populations issues de l'immigration), politiques, étudiantes, sportives, éducatives ou musicales qui proposent une programmation en partie thématique. Toutes diffusent des informations de proximité et des programmes de société sur la vie des habitants de la localité. Leurs zones de couvertures sont limitées mais variables, certaines couvrent des métropoles telles que Goteborg et d'autres diffusent à l'échelle d'un quartier.

Ni les audiences de chaque chaîne locale, ni leur audience globale ne sont communiquées.

2. Situation financière

La situation financière des chaînes locales en Suède est difficile et leur résultat annuel le plus souvent négatif. La publicité est interdite. Seul le parrainage est autorisé. Toutefois, compte de tenu du petit périmètre de diffusion des chaînes locales, les mécènes et sponsors sont généralement rares.

3. Législation concernant l'intervention des collectivités territoriales et les règles de concentration capitalistique

Les collectivités territoriales n'interviennent pas dans la télévision locale. De même que le gouvernement et les municipalités, les collectivités territoriales n'ont pas le droit, directement ou indirectement, de contrôler ou de diffuser une chaîne de TV locale. Toutefois, les câblodistributeurs recensés par l' « Autorité de la Radio et de la Télévision » ont le droit de recevoir des aides publiques et européennes.

A ce jour, il n'existe pas de législation sur la concentration des médias, à l'exception de la loi interdisant à toute entreprise d'occuper une situation de monopole dans un secteur donné.

4. Mode de diffusion

Les 29 chaînes de télévision locales sont diffusées sur le câble gratuitement. Il n'existe aucune chaîne de télévision locale hertzienne et/ou numérique hertzienne, ni aucun décrochage local sur les chaînes nationales hertziennes. Toutefois, la Suède compte onze décrochages régionaux sur les deux chaînes publiques hertziennes, SVT1 et SVT2, et, seize sur l'unique chaîne privée hertzienne, TV4, ainsi que deux chaînes régionales numériques hertziennes : Landkomedia et Skane.

Sur les 83 câblodistributeurs recensés par l''' Autorité de la Radio et de la Télévision '' en 2005, 29 sont locaux. Ces 29 câblodistributeurs locaux ont reçu l'autorisation de l'Autorité de diffuser dans une commune ou un espace très spécifique pour une durée de trois ans renouvelable.

5. Capital

Les chaînes de télévision locales sont financées par les associations à but non lucratif qui les représentent et plus précisément par les cotisations de leurs membres. A ce jour en Suède, la prise de participation dans le capital d'une chaîne locale par une autre chaîne de télévision est inexistante.

6. Financement public

Les chaînes de TV locales ne perçoivent aucune subvention publique. Toutefois, les urbaines reçoivent pour la plupart un apport en industrie de leur municipalité tel que des studios de tournage.

7. Fiscalité

Les chaînes de télévision locales câblées relèvent de la loi sur la radio et la télévision suédoise au même titre que les autres diffuseurs audiovisuels. Toutefois, elles ne versent pas d'impôts dans la mesure où elles ne sont pas commerciales et ne génèrent pas de profit, à la différence des chaînes régionales privées diffusées sous forme de fenêtres sur TV4.

8. Part d'origine publicitaire dans les ressources propres

Les chaînes locales câblées sont toutes des associations à but non lucratif. Leur droit de diffusion sur le câble exclue la publicité mais pas le parrainage.

9. Développement de la télévision locale en Suède

La télévision locale suédoise bénéficie d'une législation souple qui par exemple, ne requiert pas de demande d'autorisation de câblo-diffusion. Toutefois, le câble demeure l'unique mode de diffusion de la télévision locale qui n'a ni le droit de diffuser de publicité ni de percevoir de financement public à l'exception d'un apport en industrie de sa municipalité.