Allez au contenu, Allez à la navigation



 

3. Les implantations et les personnels du SSF

Le service de soutien de la flotte situé à Paris comprend 80 personnes. Les autres personnels sont situés à Toulon, Brest et en outre-mer. En 2000, cet effectif total représentait 700 personnes, issues à parts égales des services de la DGA et de l'état-major de la marine. En 2003, ce nombre a doublé afin d'assurer la gestion des rechanges et l'entretien des munitions et des pyrotechnies pour lequel le SSF est, par exception à la règle générale, maître d'oeuvre. Seule, la marine nationale a contribué à l'augmentation du personnel en 2003.

En 2005, le SSF compte 1.500 personnes, 350 étant originaires de la DGA, le reste du personnel étant issu de la marine, (dont 300 militaires).

Le site de Toulon compte 800 personnes et le site de Brest 600 personnes.

Le SSF est donc réparti sur trois sites disposant d'une certaine autonomie. Chaque site est le leader technique pour un type donné de bâtiment, quel que soit son port de rattachement. Ainsi, le site de Toulon passe les marchés et gère le stock des moteurs diesel et celui de Brest s'occupe des vedettes de gendarmerie. Les sites SSF sont donc spécialisés plutôt que déconcentrés.