Allez au contenu, Allez à la navigation



Politique européenne de l'énergie

 

2. Panorama des différentes sources d'énergies renouvelables

a) L'hydroélectricité

L'hydroélectricité représente plus des trois quarts de la production d'électricité à partir de sources d'énergies renouvelables en Europe, avec plus de 130 GW (Gigawatt, soit 1 000 KW) installés et plus de 300 TWh (Terawhattheure, soit un milliard de KWh) produits annuellement.

Ce mode de production électrique, parmi les plus anciens, s'inscrit parfaitement dans les objectifs de développement durable, utilisant simplement l'eau des fleuves ou l'eau retenue dans des barrages.

Les investissements initiaux sont importants et les temps de construction élevés, mais ils permettent par la suite de disposer d'installations pouvant être de grande capacité et produisant une électricité à un tarif avantageux. Néanmoins, le potentiel de développement est faible, les meilleurs sites ayant déjà été utilisés et les oppositions locales étant très fortes.

b) L'énergie éolienne

Le secteur éolien européen détient 90 % du marché mondial de l'équipement. Neuf sur dix des plus gros fabricants mondiaux de turbines éoliennes sont basés en Europe. Ce secteur emploie 72 000 personnes actuellement, contre 25 000 en 1998. Le coût du kilowattheure a chuté de 50 % au cours des dernières années.

Les capacités installées dans l'Union européenne ont augmenté de 23 % en 2003, pour atteindre plus de 28 GW. Au cours d'une année éolienne moyenne, ces capacités peuvent produire 60 TWh, ce qui correspond à environ 2,4 % de la consommation d'électricité européenne. Ce résultat n'est cependant pas le fruit d'un effort commun, puisque l'Allemagne, l'Espagne et le Danemark représentent à eux trois 84 % des capacités d'électricité éolienne de l'Union européenne à 15.

L'estimation faite par la Commission européenne de 75 GW de capacité éolienne installée en 2010 comprend 10 GW en mer. L'énergie éolienne en mer, bien que plus chère que l'éolien terrestre, présente l'avantage de bénéficier d'un vent plus fort et plus régulier et de limiter les problèmes de nuisances sonores de voisinage.

c) L'énergie solaire

Depuis 1999, la production d'électricité photovoltaïque européenne a connu une croissance annuelle moyenne de 50 %. En 2003, la puissance installée s'élevait à 190 MW et la part de marché mondial de l'Europe était de 26 %. L'Allemagne assure plus de 70 % du total, mais la production d'électricité photovoltaïque a doublé entre 2001 et 2003 en Espagne et en Autriche. La faiblesse de cette forme d'énergie reste le coût exagérément élevé des systèmes photovoltaïques.

L'énergie thermique solaire n'est largement diffusée qu'en Allemagne, en Grèce, en Autriche et à Chypre. A la fin 2002, la superficie installée de capteurs solaires dans l'Union européenne à 15 était de près de 12,8 millions de mètres carrés. Mais 80 % de la capacité thermique solaire européenne est installée dans les trois premiers pays. L'Autriche, par exemple, dispose étonnamment de neuf fois plus de capteurs thermiques solaires que l'Espagne.