Allez au contenu, Allez à la navigation



Politique européenne de l'énergie

 

d) La biomasse

La biomasse recouvre, d'une part, les valorisations de déchets agricoles, forestiers, industriels ou urbains et, d'autre part, les biomasses régénérées (exploitation forestière ou cultures à vocation énergétique). La valorisation de la biomasse recouvre deux grandes filières :

- la combustion de la biomasse sèche, dont le développement est envisageable sur les réseaux de chauffage collectifs, éventuellement en association avec les énergies fossiles ;

- la production de méthane à partir de biomasse humide (« biogaz »), qui offre des perspectives intéressantes pour le traitement des déchets agricoles ou ménagers et peut répondre à un besoin local de chaleur ou de production d'électricité. En 2002, l'Union européenne à 15 produisait 2,8 millions de tep de biogaz. Les trois premiers pays producteurs étaient le Royaume-Uni (39 % du total), l'Allemagne (28 %) et la France (13 %).