Allez au contenu, Allez à la navigation



Accès des ménages au crédit en France

 

b) Des revenus du patrimoine globalement dynamiques

Cette situation patrimoniale positive a des répercussions importantes en termes de revenu courant des ménages. Elle nourrit celui-ci à travers les différents revenus du patrimoine des ménages.

Les différentes composantes du revenu du patrimoine ont évolué comme suit :

ÉVOLUTION DES PRINCIPALES COMPOSANTES DES REVENUS
DU PATRIMOINE DES MÉNAGES ENTRE 1997 ET 20031
(en milliards d'euros)

 

1997

1998

1999

2000

2001

2002

2003

Variation
2003/1997
en %

Revenus nets de charges
des logements2

99,7

103,9

107,1

111,0

114,2

120,5

126,3

+ 26,6 %

Revenus de la propriété

70,5

77,9

83,1

91,8

95,6

93,0

89,1

+ 26,4 %

Total des revenus
du patrimoine

170,2

181,8

190,2

202,8

209,8

213,5

215,4

+ 26,6 %

1 Dans le compte simplifié des ménages, les revenus du patrimoine sont présentés en net, qu'il s'agisse des revenus des logements ou de la propriété.

2 Loyers réels et imputés (loyers correspondant à l'occupation du logement par le propriétaire) nets des charges (dont les charges d'intérêt liées à l'encours de crédit).

Moyennant quelques approximations, on observe que les revenus du patrimoine des ménages ont progressé un peu plus vite sur la période que le revenu disponible brut (RDB) dans son ensemble (+ 26,6 % contre 25,5 %) et qu'ils contribuent à hauteur d'un peu plus de 20 % à la formation de ce dernier5(*).

* 5 La distribution du patrimoine étant relativement inégale, on peut supposer que cette situation a des répercussions importantes sur la hiérarchie des revenus des ménages.