Allez au contenu, Allez à la navigation



Accès des ménages au crédit en France

 

G- La rentabilité des établissements de crédit

1- Sur le marché domestique, la rentabilité est préservée

Le tableau suivant présente l'évolution des soldes intermédiaires de gestion des établissements spécialisés65(*) sur une période allant de 1999 à 2003. Entre 2002 et 2003, nous notons les évolutions suivantes :

- Produits bancaires : +2,4 %

- Charges bancaires : +1,1 %

- Produit net bancaire : +3,8 %

- Frais généraux : +3,9 %

- Résultat brut d'exploitation : +3,6 %

- Résultat d'exploitation : +12,3 %

- Résultat net : -35,3 %. Ce résultat net revient quasiment au niveau de 1999, du fait de l'impact des opérations sur les portefeuilles de titres de participation et de filiales.

Tableau 15 : Les soldes intermédiaires de gestion des établissements spécialisés

Source : Commission bancaire

Comme nous l'avons vu précédemment le coût du risque s'est accru au cours des quatre dernières années, pesant sur le résultat brut des établissements spécialisés. Le poids de la charge du risque de crédit (dotations nettes aux provisions 372 € mln + pertes nettes sur créances irrécupérables 631 € mln) dans le résultat brut d'exploitation est ainsi passé de 33,1 % en 1999 à 42,1 % en 2003.

Les marges se sont contractées entre 1999 et 2003. Une baisse est également perceptible entre 2002 et 2003 (passant de 4,65 à 4,41) dans un contexte de baisse des taux d'intérêt, entraînant dans le même sens le rendement moyen des crédits.

Tableau 16 : Coût moyen des ressources et rendement moyen des emplois - Établissements de crédits spécialisés - métropole

Source : Commission bancaire

Les situations sont évidemment très diverses selon la catégorie de crédit considérée. D'après la Commission bancaire, les prêts affectés et personnels procureraient une marge moindre par rapport aux crédits non affectés, notamment les crédits renouvelables. Dans ce contexte, le développement à l'étranger des grands groupes se poursuit.

2- Hausse du résultat des filiales internationales

Le tableau suivant présente l'évolution des soldes intermédiaires de gestion d'un échantillon d'établissements spécialisés dans le crédit à la consommation.

Tableau 17 : Soldes intermédiaires de gestion des entreprises étrangères consolidées - Établissements spécialisés

Source : Commission bancaire

Les résultats sont là : progression des diverses lignes de résultats, portant la contribution de ces groupes internationaux aux résultats nets consolidés de l'ensemble des établissements spécialisés à 12,5 %.

Les gains varient selon le type d'opérations considérées (les captives tirent plus de la moitié de leurs résultats de leur activité à l'étranger), le pays d'implantation, ou l'ancienneté de la date de développement du groupe considéré.

* 65 Comme indiqué, les données chiffrées proviennent d'un échantillon des établissements de crédits spécialisés - Source Commission Bancaire