Allez au contenu, Allez à la navigation



Accès des ménages au crédit en France

 

H- Les ressources 

Les ressources utilisées par les établissements de crédit leur permettant d'assurer leurs opérations de crédit à la consommation sont présentées ci-après sur deux années afin d'identifier une évolution.

Ces ressources sont interbancaires (59,2 %) ou peuvent provenir de l'émission de titres de créances négociables (11,7 %) et d'emprunts obligataires (8,3 %) sur les marchés des capitaux. Au total ces trois ressources couvrent 80% de l'ensemble, proportion quasiment inchangée par rapport à 1999. La part des dépôts de clientèle ne représente qu'une part marginale (6,3%).

Tableau 18 : Situation comptable des établissements spécialisés
en métropole

Source : Commission bancaire

En plus des emprunts et émissions de titres, les établissements spécialisés ont diversifié l'origine de leurs ressources en recourant à des opérations de titrisation de crédits à la consommation. Entre 1999 et 2003, plus d'une vingtaine de titrisations peuvent être comptées, mais avec un ralentissement sur 2003.

Cette augmentation des titrisations s'explique essentiellement par trois opérations lancées par des filiales captives de constructeurs automobiles en 2001 et 2002. Au total, les crédits automobile représentent 63 % du montant cumulé de ces opérations en 2003, suivis par les prêts personnels (26 %) et les crédits renouvelables (11 %). Le montant unitaire des titrisations s'échelonne de 100 millions d'euros à plus de 1,6 milliard d'euros.