Allez au contenu, Allez à la navigation



Accès des ménages au crédit en France

 

II- Crédit à la consommation : contexte Européen

A- Poids des divers types de crédits au sein de plusieurs pays

Le graphique suivant dessine la typologie des crédits pour les différents ménages européens. Les leaders du crédit consommation sont l'Autriche, la Grèce et la France (en parts de crédits globaux). Toutefois, la France n'est pas un pays où le crédit est très développé.

Figure 32 : Part des divers types de crédits des ménages européens
(en % des encours globaux)

Source : ECRI, 2004

B- Panorama des marchés européens du crédit à la consommation

La mise en perspective de la situation des encours totaux détenus par les ménages au sein de plusieurs pays européens offre un panorama sur le repositionnement des divers marchés. En pole position de la liste des onze pays, se trouvent le Royaume-Uni, l'Allemagne et l'Espagne ; la France se positionnant ainsi à la quatrième place.

Notons les fortes progressions opérées en 2004 en Espagne (+11 %) et en Italie (+15 %), de même que le rattrapage de pays de l'Est, comme la Hongrie (+32 %) et la Slovaquie (+64 %).

Tableau 19 : Les marchés européens du crédit à la consommation
(encours, milliard €)

Figure 33 : Les marchés européens du crédit à la consommation
(encours, milliard €)

Le trio de tête couvre 585 milliards d'euros soit 66 % de l'ensemble (sur la base d'un montant total d'encours de 885 milliards d'euros).

Tableau 20 : Poids des encours des pays européens (UE 25)

Source : ECRI, Banques Nationales, Cetelem

Le fait de ramener les encours à l'échelle du ménage ne modifie guère la hiérarchie des premiers pays, mais repositionne à la hausse des petits marchés, à l'image du Portugal dépassant l'Italie. Ainsi, l'encours moyen par ménage en France représente les deux tiers de l'Allemagne, et moins de la moitié du Royaume-Uni.

Figure 34 : Encours de crédit à la consommation par individu, 2003

Source : ECRI, 2004

C- Évolution du crédit consommation en Europe

Sur la décennie 1993-2002, l'ensemble des encours des sept pays considérés ont progressé à un rythme annuel de 4,9 %. Sans être un service nouveau, force est de constater que le réel élan des marchés de crédit à la consommation en Europe est relativement récent ; les ménages faisant preuve de moins de réticence sur la seconde moitié des années 90, en ligne avec la convergence des taux d'intérêt européens vers les niveaux allemands.

Figure 35 : Évolution des taux d'intérêt de court terme

Tableau 21 : Évolution des encours de crédit à la consommation
sur 10 ans

 

D

B

E

F

I

G

P

Total

Déc. 93

176,9

10,0

29,3

58,7

17,7

0,5

-

293,1

Déc. 02

230,9

13,7

55,5

110,7

51,3

12,4

8,6

474,6

TCAM %

2,7

3,2

6,6

6,5

11,2

38,5

6,966(*)

4,9

Source : Cofidis

Derrière ces résultats plusieurs cas peuvent être regroupés :

- des marchés matures, à l'image de l'Allemagne où la progression annuelle a été de 2,7 %. Le potentiel de développement de ce marché est aujourd'hui faible ;

- des marchés intermédiaires, développés sur la seconde partie de la décennie : la France et l'Espagne ont enregistré des progressions annuelles quasiment équivalentes (6,5 % et 6,6 %). Le marché français représente le double du marché espagnol. Pour ce pays, cette croissance supérieure au rythme de croissance économique témoigne d'un accès facilité au crédit ;

- des marchés émergents, au développement élevé : l'Italie, le Portugal et la Grèce ont enregistré des croissances exceptionnelles avec respectivement 11, 2% ; 38,5 % et 6,9 %. Ces marchés, souvent volatiles d'une année sur l'autre - signe de leur jeunesse -, sont susceptibles de se développer encore de façon substantielle au cours des prochaines années, les ménages modifiant leurs comportements.

En élargissant le panel des pays suivis, le Royaume-Uni et les États-Unis sont majeurs sur la proportion du crédit à la consommation (en parts du PIB).

Figure 36 : Les crédits à la consommation en % du PIB, 2000 - 2003

Source : ECRI, 2004

* 66 Année de référence pour le Portugal : 1998