Allez au contenu, Allez à la navigation



Accès des ménages au crédit en France

 

III- La renégociation des ressources

Le principe de la renégociation offre l'opportunité à un détenteur de crédits souscrits à taux fixes de profiter des baisses de taux d'intérêt pour réajuster les modalités de son contrat et repositionner ses mensualités.

Le graphe suivant met en perspective les variations du montant des renégociations réalisées en France, depuis 1998, avec la variation de taux d'intérêt. Ainsi, nous constatons une augmentation des renégociations en 1999, suite à deux années de recul des taux d'intérêt de long terme et en 2003, le montant des renégociations étant multiplié par un facteur supérieur à 5, alors que la baisse des taux était enclenchée depuis 2001 (stabilité en 2002 sur le long terme).


Figure 60 : Renégociations et taux d'intérêt de court et long terme en France

Figure 61 : Montants des renégociations

Cette opportunité de renégociation assouplit le mécanisme du prêt et permet aux clientèles des banques de profiter des évolutions du marché obligataire pour dégager des opportunités de consommation. Cela reste toutefois des montants faibles, car l'offre de services de renégociations est méconnue dans la population. De plus, les banques limitent le transfert des créances par des pénalités de sortie anticipée prohibitives. De même, le regroupement des créances reste un petit marché en France. Toutefois, l'émergence des courtiers, notamment sur le net, dynamise un peu ce segment de marché.

IV- La gestion des risques : nouveaux mécanismes, nouveaux enjeux

De nombreux outils de gestion des risques destinés aux établissements financiers ont vu le jour au cours de la décennie 90, reposant sur les mécanismes de la titrisation ou sur le développement de contrats de couverture.

A- Credit Risk Transfert en nom unique

1- Le credit default swap

C'est un contrat standard de transfert de risque d'une signature unique, couvrant le risque de faillite, de restructuration de la dette et de défaut de paiement.

Ce type de contrat est similaire à une police d'assurance, mais présente l'avantage d'être plus liquide et plus flexible dans sa négociation. Le principe est le même, en l'occurrence une séparation entre la gestion du risque et son financement.

2- Le total return swap

Ce produit correspond à un titre d'échange de risque sur la performance économique d'un actif sous-jacent, sans transfert de la propriété sur cet actif. En échange du paiement d'un taux et d'une prime, le vendeur se voit reverser l'ensemble des résultats économiques de cet actif. Inversement, en cas de baisse, l'acheteur de protection est dédommagé.