Allez au contenu, Allez à la navigation



Le Palais de la découverte : un condensé de dysfonctionnements administratifs et politiques

 

II. LA RÉNOVATION DU PALAIS DE LA DÉCOUVERTE EST-ELLE UN SERPENT DE MER ?

La rénovation du Palais de la Découverte comprend deux problématiques : d'une part, la réhabilitation des bâtiments dans le cadre de la rénovation du Grand Palais, d'autre part la rénovation du Palais de la Découverte en lui-même, c'est-à-dire sa muséographie, ses locaux, ses ateliers.

Depuis 25 ans, des projets se succèdent, plus ou moins étudiés, sans aucune mise en oeuvre particulière. Seule l'urgence a permis lors du dernier budget de dégager 2 millions d'euros pour débuter des travaux de sécurité.

Outre les questions de sécurité posées par l'état du bâtiment, le vieillissement certain des installations du Palais appelle la critique.

A. UN ÉTAT DES LIEUX ALARMANT

1. La sécurité du bâtiment

Le bâtiment est actuellement ouvert sous la responsabilité personnelle de son directeur, la commission de sécurité de la préfecture de police ayant formulé un avis défavorable d'ouverture au public en 2001. Cet avis n'a pas été levé lors de la dernière visite de la commission en juin 2007.

Les problèmes de sécurité relevés par la commission se concentrent sur trois points majeurs : la mise aux normes électriques, la protection des piliers du sous-sol, les appels d'air produits par les courettes en cas d'incendie. Toutefois, il convient de relever que des exercices de sécurité sont réalisés deux fois par an.

2. La dégradation du bâtiment

Le Palais de la Découverte occupe 21.500 m2, dont 1.500 m2 sont actuellement fermés au public pour des raisons de vétusté.

A titre d'exemple, et comme votre rapporteur spécial en a été le témoin direct, les visiteurs doivent s'accommoder d'échafaudages dans la salle Lumière12(*) ou la salle d'optique. Par ailleurs, en cas de forte pluie, certains endroits du Palais sont à même d'indiquer aux visiteurs la météo extérieure. L'établissement fait face à d'importantes infiltrations d'eau.

Les conditions d'accueil du public sont très insatisfaisantes que ce soit notamment en termes d'accueil des groupes scolaires ou des personnes handicapées. Les vestiaires se trouvent derrière la billetterie, l'espace restauration réparti de part et d'autre d'un escalier, le cheminement n'est pas toujours aisé...

Le Palais de la Découverte, juin 2007 :
quelques dysfonctionnements relevés par votre rapporteur spécial

Echafaudages dans la salle d'optique

Infiltration d'eau au plafond de la salle

Infiltration d'eau, premier étage

Détail d'un mur

Détail d'une verrière

* 12 Actuellement en rénovation.