Allez au contenu, Allez à la navigation



Infrastructures de transport : remettre la France sur la bonne voie

 

PREMIÈRE PARTIE - UN CONSTAT INQUIÉTANT

I. LE SOUS-INVESTISSEMENT EN INFRASTRUCTURES DE TRANSPORT TERRESTRE MENACE LA MODERNISATION ET LE DÉVELOPPEMENT DE L'ÉCONOMIE FRANÇAISE

A. LA RELANCE DE L'INVESTISSEMENT DANS LES INFRASTRUCTURES DE TRANSPORT CONDITIONNE L'AMÉNAGEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLES DU TERRITOIRE NATIONAL

1. Les infrastructures de transport sont un puissant outil d'aménagement du territoire

a) Un maillage satisfaisant mais ancien

La France se caractérise par deux traits saillants : d'une part, notre pays est le plus étendu de l'Europe occidentale et sa densité de population est relativement faible (98 habitants au km2 environ)7(*) ; d'autre part, notre territoire joue un rôle de carrefour en Europe, ce qui explique l'importance du trafic en transit, qu'il s'agisse de voyageurs ou de fret.

Aujourd'hui, quatre éléments majeurs définissent le réseau d'infrastructures de transport terrestre français :

- le réseau routier domine très largement, assurant environ 80 % des déplacements de personnes et du transport domestique de marchandises ;

- le réseau ferroviaire, parmi les plus importants d'Europe, est âgé et il a vu fortement diminuer la longueur totale de ses lignes exploitées ;

- le réseau des voies fluviales demeure marginal et se caractérise par son âge et son faible gabarit ;

- les autoroutes et les lignes ferroviaires à grande vitesse (LGV) se sont fortement développées depuis 25 ans.

En kilomètres

1980

1995

2000

2004

2005

2006

Réseau routier

Autoroutes concédées

Autoroutes non concédées

Ensemble des autoroutes

Routes nationales

Ensemble du réseau routier national

Routes départementales

Routes locales

Longueur du réseau routier du pays

3.707

1.155

4.862

28.515

33.377

6.321

1.975

8.296

28.097

36.393

368.054

609.635

1.010.082

7.333

2.500

9.833

27.500

37.333

359.051

609.635

1.006.019

7.919

2.573

10.492

25.315

35.807

359.957

609.635

1.005.399

8.179

2.625

10.804

25.182

35.986

359.957

609.635

1.005.578

8.296

2.650

10.946

7.5488(*)

18.494

377.232

610.359

1.006.085

Réseau ferroviaire

LGV

Lignes parcourues par des TGV

Longueur totale des lignes exploitées

0

0

34.362

1.253

5.807

31.940

1.281

6.533

31.397

1.540

7.577

30.880

1.540

7.577

30.880

1.548

nd

29.203

Voies fluviales

Longueur totale du réseau navigable

dont réseau à grand gabarit

8.568

1.939

8.500

1.924

8.501

1.889

8.500

1.868

8.500

1.868

8.501

1.868

Nombre d'habitants en France métropolitaine (en milliers)

53.731

57.844

59.013

60.521

60.521

61.400

Source : TDIE - VNF

b) Un élément déterminant du quotidien des Français

Contrairement à une idée largement répandue, le comportement des individus ne reflète pas, en matière de déplacements, les progrès techniques enregistrés depuis 25 ans. Bien au contraire, comme le souligne M. Jean Poulit dans son ouvrage « Le territoire des hommes »9(*) :

1/ le nombre quotidien de déplacements des personnes est constant, de l'ordre de 3,5 en 2001 ;

2/ la durée quotidienne des trajets est, elle aussi, stable, aux environs d'une heure et demie ;

3/ le « coût global » d'une heure de transport équivaut approximativement à une heure de travail10(*).

Toutefois, dans ce cadre globalement constant, les hommes se déplacent plus vite et vont plus loin. Ainsi, en 25 ans, la vitesse moyenne des déplacements motorisés en Ile-de-France a augmenté de 18 %, ce qui a permis une hausse équivalente de la portée moyenne des déplacements, et a dynamisé la croissance économique.

* 7 Ce chiffre, issu des données 2006 de l'INSEE, traduit une densité 2,5 fois inférieure à celle observée en moyenne au Royaume-Uni, en Allemagne et au Benelux.

* 8 Après prise en compte des transferts liés à la décentralisation.

* 9 Jean Poulit, Le territoire des hommes, Bourrin Editeur, 2005.

* 10 Schématiquement, une heure de transport a un coût d'opportunité de deux tiers d'heure de travail, et un coût financier effectif d'un tiers (ticket, essence, entretien...).