Allez au contenu, Allez à la navigation



Construire le cinquième risque : le rapport d'étape (rapport)

 

b) L'influence des autres facteurs

D'autres facteurs sont susceptibles de présenter un impact non négligeable sur l'évolution à moyen et long termes des besoins et des coûts en matière de prise en charge de la dépendance :

- le taux de recours à l'allocation personnalisée d'autonomie, qui devrait probablement s'accroître à l'avenir. On constate aujourd'hui que certaines familles choisissent délibérément de renoncer à faire valoir leurs droits, mais les habitudes de consommation médicale des nouvelles générations de retraités ne plaident pas en faveur du maintien de situations aussi atypiques ;

- l'évolution du niveau moyen de dépendance, et donc de la répartition des bénéficiaires de l'Apa entre les différents groupes iso-ressources (Gir) donnant accès à cette prestation, dans la mesure où le coût de la prise en charge s'accroît avec le niveau moyen de la perte d'autonomie des assurés sociaux. Plus les personnes classées en Gir 1 et 2 seront nombreuses à l'avenir, plus la dépense de la collectivité sera importante ;

- les pourcentages respectifs des personnes âgées dépendantes continuant à vivre à leur domicile et de celles prises en charge en établissement ;

- l'impact de la prévention, une politique active de ce type devant permettre, selon de nombreux professionnels, de réduire sensiblement le nombre des personnes en situation de perte d'autonomie. Il apparaît toutefois impossible d'en quantifier l'impact avec précision.