Allez au contenu, Allez à la navigation



Mutation des virus et gestion des pandémies - l'exemples du virus A (H1N1)

 

2. L'utilisation d'un spray nasal paraît plus confortable que l'injection par piqûre, mais l'on manque encore de recul pour en apprécier les effets

Ce spray nasal est fabriqué à partir de virus qui ne sont plus inactivés.

Ce nouveau vaccin est fabriqué par la firme Medimmune qui a prévu d'en produire 40 millions de doses.

Le virus pourrait-il se réactiver ? Dans d'autres pathologies, on avait par le passé signalé des cas de contaminations fortuites de l'entourage. Il est encore trop récent pour que l'on puisse répondre à cette question qui interpelle les scientifiques. On ne peut que constater qu'il n'y a pas eu de problème particulier pour l'instant, dans un contexte où un grand nombre de personnes ont été ainsi vaccinées aux Etats-Unis.