Allez au contenu, Allez à la navigation



Les effets sur la santé et l'environnement des champs électromagnétiques produits par les lignes à haute et très haute tension

 

4. L'exposition aux champs émis par les lignes à haute et très haute tension en France

Une étude sur l'exposition de la population française aux champs magnétiques émis par les lignes à haute et très haute tension a été conduite en 2004 en Côte-d'Or par EDF. Elle a porté sur 237 résidences réparties en fonction de leur proximité à des lignes 400 kV, 225 kV et 63 kV. L'exposition moyenne de ces foyers était de 0,005 uT (Clinard et al.).

A partir de cette étude, RTE estime que 375 000 personnes en France seraient soumises à un champ magnétique de plus de 0,4 uT, soit 0,6 % de la population.

L'AFSSET estime toutefois que cette étude est de trop petite taille et difficile à généraliser compte tenu du caractère non représentatif des résidences retenues.

L'AFSSET elle-même relève une étude belge réalisée en 2003 et indiquant un taux d'exposition des enfants à plus de 0,4 uT dans une fourchette de 0,26 à 0,63 %, soit un résultat cohérent avec les données de RTE.