Allez au contenu, Allez à la navigation



Services à la personne : bilan et prospective

30 juin 2010 : Services à la personne : bilan et prospective ( rapport d'information )
b) ... mais à l'horizon de 2020, l'évolution la plus sensible est le renforcement du poids des « retraités actifs »

Afin de chiffrer les scénarios du présent rapport sur une base démographique aussi plausible que possible, le BIPE a estimé raisonnable de tabler sur un scénario « intermédiaire » aux deux scénarios précités de l'INSEE, basé sur un taux de fécondité de 2 enfants par femme.

En effet, depuis 2006, l'indicateur conjoncturel de fécondité se trouve proche d'une moyenne de 2 enfants par femme, ce qui aboutit par exemple, en 2008, à une population supérieure de 400 000 habitants à celle projetée à l'origine dans le scénario central de l'INSEE.

Sur cette base, on aboutirait à l'horizon 2020 :

- à une augmentation de 4,2 % de la population des jeunes de moins de 18 ans ;

- à une augmentation de 28,3 % de la population des « retraités actifs », de 61 ans à 76 ans ;

- à une augmentation de 9,5 % des personnes de 77 ans ou plus.

A l'horizon de 2020, l'évolution démographique la plus marquante est donc celle d'un vieillissement de la population qui concerne surtout les « retraités actifs ». Les graphes suivants permettent de visualiser ces évolutions :

NOMBRE DE PERSONNES PAR PHASE DU CYCLE DE VIE37(*) EN 2010

Source : rapport annexé du BIPE

ÉVOLUTION DU NOMBRE DE PERSONNES SELON LES PHASES DU CYCLE DE VIE
ENTRE 2010 ET 2020

Source : rapport annexé du BIPE


* 37 Pour le séquençage, voir le rapport annexé du BIPE.