Allez au contenu, Allez à la navigation



Services à la personne : bilan et prospective

30 juin 2010 : Services à la personne : bilan et prospective ( rapport d'information )
b) ... qui s'inverserait la décennie suivante

Par la suite, malgré une nouvelle augmentation de l'âge moyen de vie en bonne santé (79 ans et demi en 2030), les classes plus nombreuses du « baby boom » parviennent à l'âge de la dépendance, ce qui se traduit par une hausse de 7,8 % du nombre de personnes « dépendantes » entre 2020 et 2030121(*).

Or, on assiste par ailleurs à une baisse significative du nombre de personnes en phase de retraite active, donc à même de s'occuper de leurs parents âgés si bien que, « toutes chose égales par ailleurs », les taux de recours des personnes dépendantes progressent sensiblement.

En outre le taux de chômage diminue nettement pour des raisons démographiques, augmentant de facto les taux d'activité des jeunes et des seniors et, par conséquent, la demande de services à domicile.


* 121 Cette perspective est cohérente ave celle tracée par le rapport d'étape de la mission d'information du Sénat sur le cinquième risque (rapport n° 447, tome I (2007-2008) - 8 juillet 2008). Il est prévu que les besoins associés à la dépendance continuent à croître jusqu'en 2050.